Meurtre chez un Ă©diteur : Les Dossiers de Scotland Yard

Meurtre chez un Ă©diteur

Titre original : Meurtre chez un Ă©diteur

ƒuvre et volume : Les Dossiers de Scotland Yard

Ecrit sous le pseudonyme de : J. B. Livingstone

ISBN : 2-268-00910-6

Année de parution : 1990

Edition : Éditions du Rocher Monaco

Pages : 244

Note moyenne reçue : 3 (pour 1 notes)

Commentaires reçus : 1Déposez votre commentaire

Photos : Autre couverture

Résumé :
Pour la premiÚre fois, Peng, le chauffeur chinois du trop célÚbre éditeur Antony Newfield, était en retard. Avec appréhension, il pénétra dans la salle du comité de lecture; Newfield était affalé sur son bureau, comme s'il dormait. Une odeur de cigare froid flottait dans l'air.

- Monsieur Newfield...

Peng toucha l'épaule gauche de l'éditeur qui s'effondra sur le cÎté, faisant tomber ses lunettes qui éclatÚrent à ses pieds.

Le Chinois aperçut alors la tache de sang qui souillait la chemise blanche à la hauteur du coeur.

Commentaires sur l'ouvrage (1)

D'ordinaire, dans les enquĂȘtes criminelles, on a une victime et il faut qu'on dĂ©couvre le ou la coupable.

Ici, le postulat de départ est un peu différent.

Un homme a bien été assassiné, mais six personnes s'accusent du crime et disent l'avoir commis seules, ce qui pose un léger problÚme à l'ex-inspecteur Higgins.

Il va donc falloir non seulement comprendre qui était la victime, un trÚs grand éditeur qui régnait en maßtre absolu sur son domaine, mais aussi découvrir qui sont réellement les suspects, afin de tenter de comprendre qui avait le plus de raisons de le tuer.

J'ai trouvĂ© cette enquĂȘte un peu longue, on tourne un peu en rond Ă  force d'interroger les suspects sans apprendre grand-chose de nouveau Ă  chaque fois.

La rĂ©solution me semble un peu tirĂ©e par les cheveux. Ce n'est pas la meilleure enquĂȘte de l'inspecteur Higgins, elle est trop embrouillĂ©e pour ĂȘtre vĂ©ritablement crĂ©dible.
N°1 - Déposé par LePamplemousse le 04/08/2018

DĂ©poser un nouveau commentaire :

Note :