Le Profil de l'assassin : Les EnquĂȘtes de l'inspecteur Higgins [Tome 4]

Le Profil de l'assassin

Titre original : Le Profil de l'assassin

ƒuvre et volume : Les EnquĂȘtes de l'inspecteur Higgins - Tome 4/32

ISBN : 9791090278172

Année de parution : 2011

Edition : J. Éditions Paris

Pages : 280

Information complémentaires : inédit

Note moyenne reçue : 4.08 (pour 12 notes)

Commentaires reçus : 14Déposez votre commentaire

OĂč acheter cet ouvrage : Les enquĂȘtes de l'inspecteur Higgins - tome 4 Le profil de l'assassin (04)

Résumé :
L'assassin les aimait brunes, plutÎt jeunes, et avait un sens aigu de la chasse. Détestant les femmes oisives, il tuait ses proies selon un protocole immuable et semblait laisser derriÚre lui de précieux indices. Et personne, jamais, ne parviendrait à l'identifier. Personne...

Sauf, peut-ĂȘtre, l'inspecteur Higgins, s'il comprenait pourquoi l'assassin agissait ainsi.

Commentaires sur l'ouvrage (14)

Grand moment de plaisir.
N°14 - Déposé par Ventouse le 01/11/2018
Un tueur en sĂ©rie sĂ©vit dans les rues. Le superintendant Marlow fait appel Ă  l'ex inspecteur chef Higgins pour mener l'enquĂȘte. Cette fois, il doit travailler avec une jeune profileuse que la direction leur a imposĂ©.

Higgins détricote le fil de cette intrigue avec toute la finesse qu'on lui connait. De pistes en contre pistes, l'affaire ne manque pas de rebondissements.
N°13 - Déposé par dduchemin82 le 25/12/2017
Un volume à la fois original, plus moderne, mais bien dans la lignée des précédents aussi.

Original et actuel puisque l'auteur y introduit un personnage de profiler, profileuse plus précisément, avec laquelle Higgins, toujours charmeur, va savoir s'entendre malgré un accueil assez peu avenant.

Original aussi par son rythme, et mĂȘme plein de suspens. Rien Ă  voir avec les "cinq derniĂšres minutes" oĂč on dĂ©couvre avec l'enquĂȘteur qui et pourquoi, aprĂšs une enquĂȘte rigoureuse.

Ici, dÚs la moitié du livre, le coupable semble découvert, et puis, on va de surprises en surprises.

Dans la lignĂ©e des prĂ©cĂ©dents car on a toujours le personnage de Higgins fidĂšle Ă  lui-mĂȘme, qui attend la pluie avec impatience et ne supporte pas le moindre beau temps. D'oĂč un comique souvent assez prononcĂ© sur de simples petites phrases. Ses difficultĂ©s Ă  fuir le thĂ©, et son amours des chats bien sĂ»r. Face au Superintendant Scott Marlow, aux rĂ©actions un peu primaires mais si plein d'amour de son mĂ©tier et de sa reine qu'on ne peut lui en vouloir.

Le dĂ©but m'a paru un peu lent avec pas mal de rĂ©pĂ©titions, dues au thĂšme, puisque meurtres en sĂ©ries, et aussi Ă  l'enquĂȘte dans divers magasins. Mais ensuite, les divers rebondissements, et le duo de l'avocate et de la mĂ©decin m'ont entraĂźnĂ©e Ă  toute vitesse !

L'auteur (l'éditeur ?) ne nous facilite pas rangements et logique en ayant fait paraßtre les premiers opus de cette série sous le pseudonyme de J.B. Livingstone, pseudo abandonné depuis quelques années au profit de sa vraie signature !

Ah, j'allais oublier la couverture : le profil semble rappeler fortement celui d'Alfred Hitchcock tel qu'il apparaĂźt souvent, non ?
N°12 - Déposé par Jangelis le 08/10/2017
QuatriÚme livre de cette série que je lis et qui m'a le plus accroché. Il y a du suspens jusqu'au bout.
Comme les autres tomes, on a l'impression que c'est intemporel, histoire qu'on pourrait transposer à différentes époques. Et comme les autres et plus en général comme tous les Christian Jacq, facile et plaisant à lire.
N°11 - Déposé par griboouille le 19/12/2016
Pfiou...

J'aimé beaucoup aimé Christian JACQ dans ses romans historiques. J'ai appris plein de choses sur l'égyptologie grùce à lui, il y a longtemps. Je me suis passionnée pour la série de RamsÚs.

Mais lĂ ... Je n'ai pas du tout crochĂ©. Mais pas du tout. Ce n'est pas franchement mauvais, ce serait mentir. Mais je n'ai pas adhĂ©rĂ© au style. Cette rigiditĂ© bourgeoise anglaise typique, comme un mauvais clichĂ©, qui transpire Ă  chaque page. J'ai mĂȘme eu l'impression de voir passer le service Ă  thĂ©... J'ai eu un mal de chien Ă  aller au bout, au point de ne mĂȘme pas ĂȘtre certaine de savoir quoi penser de l'intrigue en elle-mĂȘme.

Une déception.
N°10 - Déposé par ginnyzz le 02/03/2016
Grande fan de Christian Jacq, j'avais un peu peur de voir "mon" auteur dans un autre domaine que l' Egypte. Et? je suis loin d'ĂȘtre déçue je dirais mĂȘme qu'au contraire, moi qui n'aime pas spĂ©cialement les polars, j'ai adorĂ©.
N°9 - Déposé par BigJimus le 06/07/2015
Une enquĂȘte d'une grand classicisme, mais trĂšs bien ficelĂ©e et prenante du dĂ©but Ă  la fin.
N°8 - Déposé par manu_deh le 27/09/2014
Un tueur en série se balade dans les rues avec l'ancien inspecteur-chef Higgins, sorti de sa paisible retraite, et Scotland tard sur ses traces. Tout au long des pages le profil de notre tueur se dessine peu à peu grùce aux indices qu'il ne cesse de laisser. Malgré tout il restera à incessissable et mettra à rude épreuve les talents de nos comparses.

Je connaissais Christian Jacq pour ses livres traitant de l'Égypte. J'apprĂ©cie ça maniĂšre d'Ă©crire et de conter les histoires qui nous fascine. J'ai eu l'opportunitĂ© de dĂ©couvrir une autre facette de cet auteur. MĂȘme si on ne retrouve pas la prose Ă  laquelle il nous a habituĂ©, la lecture de ce roman policier reste plaissante. Les chapitres sont courts, l'histoire facile Ă  suivre. Les protagonistes sont rapidement prĂ©sentĂ©s et ne sont pas trop nombreux.
C'est un bon livre pour un entre-deux sans prise de tĂȘte. Si je devais le comparer Ă  une rĂ©fĂ©rence connue, ça serait Hercule Poirot d'Agatha Christie. Ce n'est pas un livre Ă  suspense. Gros amateurs de suspense vous risqueriez d'ĂȘtre déçus.
N°7 - Déposé par gemini le 20/03/2014
L'inspecteur Higgins profite de sa retraite Ă  la campagne, lorsque l'un de ses amis, le superintendant Scott Marlow, vient l'appeler Ă  la rescousse. Un psychopathe sĂ©vit dans les rues de Londres et personne n'arrive Ă  l'arrĂȘter. Higgins accepte de venir en aide Ă  Scotland Yard, car il place la recherche de la vĂ©ritĂ© avant tout. TrĂšs vite, un suspect est arrĂȘtĂ©. Mais est-ce vraiment lui le coupable ? Comment en ĂȘtre sĂ»r alors que tout s'emmĂȘle et tout le monde semble devenir suspect ? L'inspecteur Higgins doit alors tout mettre en oeuvre pour dĂ©mĂȘler le vrai du faux.

Pour cela, pas d'ordinateur ultra-perfectionnĂ©, d'algorithmes ou autres nouvelles technologies. Non, l'inspecteur Higgins, il est plutĂŽt de la vieille Ă©cole : il prĂ©fĂšre prendre des notes dans un petit carnet noir et faire travailler ses mĂ©ninges et son intuition. Pas facile dĂšs lors de s'associer Ă  Angola Kingsley, une profileuse adepte des mĂ©thodes modernes et qui voit l'arrivĂ©e de l'inspecteur Higgins comme une menace pour son avancement. Heureusement, celui-ci est calme, lucide et surtout trĂšs diplomate. Il ne souhaite qu'une chose : arrĂȘter le monstre qui rĂŽde dans les rues et n'a que faire des louanges.

Christian Jacq nous offre ici un bon roman policier plein de suspens, jusqu'Ă  une fin grandiose et surprenante. Les chapitres courts et les phrases simples, allant Ă  l'essentiel, donnent Ă  l'ensemble un rythme intense qui fait qu'il est impossible de lĂącher le roman avant d'avoir lu la derniĂšre page.
N°6 - Déposé par Lady_K le 12/03/2014
J'ai lu pas mal de roman sur l'Egypte de Christian Jacq et je me rĂ©jouissais de lire celui ci, qui sortant de son univers me tentais quand mĂȘme.
J'ai adoré une écriture souple fluide une intrigue bien mené, un inspecteur chef "higgins" trÚs attachant.
Je recommande ce livre, ce lit d'une traite ;-)
N°5 - Déposé par javine le 22/02/2014
Je dois avouer que j'avais un peu peur en ouvrant ce livre; attention, je suis une amatrice des romans de Christian Jacq depuis des annĂ©es mais la peur des mĂ©langes de genre me lassait loin de ses romans policiers et pourtant! Quelle belle surprise que ce roman, cours, bien ficelĂ©, avec des rĂ©fĂ©rences Ă©gyptologiques (il ne sait pas rester bien loin de sa passion et de son mĂ©tier!) mais de belles surprises, mĂȘme si j'avais identifiĂ© le coupable (je suis une lectrice assidue de romans de ce genre), l'Ă©criture est tellement bien arrangĂ©e que l'on ne peut que dĂ©vorer ce bouquin. Je le recommande donc vivement aux fans de l'auteur et aux autres aussi.
Bonne lecture!
N°4 - Déposé par Darkangel2202 le 16/02/2014
haletant, perturbant et tres surprenant!
N°3 - Déposé par lorientad le 24/01/2014
Le Profil de l'assassin est le premier volumes des enquĂȘtes de l'inspecteur Higgins qui ne soit pas une reprise d'un ancien volume. D'ailleurs trĂšs vite, la prĂ©sence d'une profiteuse nous plonge dans les annĂ©es 2000 et donne Ă  l'inspecteur Higgins une autre approche de travail que celles auxquelles a l'habitude de procĂ©der. Mais les bonnes habitudes ne se perdent pas facilement et petit carnet noir dans lequel il note ses rĂ©flexions, Ă  l'aide d'un crayon Staedler Tradition B, ne le quitte pas pour autant. La modernitĂ© de cette enquĂȘte viendra-t-elle Ă  bout des traditions ? Rien n'est moins sĂ»r...
N°2 - Déposé par Domichel le 30/09/2013
Ce policier de Christian Jacq est une bonne surprise. On connaßt plus l'écrivain pour ces romans historiques mais son incursion dans le roman policier est une réussite.
On suit l'enquĂȘte de Higgins sur les meurtres en sĂ©rie de jeunes femmes ayant toutes le mĂȘme profil : brune, cĂ©libataire et bosseuse. Sur chaque victime sont laissĂ©s certains Ă©lĂ©ments : un mouchoir de lin, un chaussette orange, une bouteille de lait d'une marque trĂšs prĂ©cise, un lapis-lazuli, une rose et une tulipe en soie. Quand le superintendant Marlow de Scotland Yard demande l'aide d'Higgins , inspecteur-chef Ă  la retraite, ce dernier n'hĂ©site pas une seconde. Ils sont aidĂ©s par une jeune profileuse : Angota Kingsley. AprĂšs une enquĂȘte menĂ©e sur la provenance des objets retrouvĂ©s sur les victimes et les analyses de la profileuse, nos trois enquĂȘteurs pensent avoir trouvĂ© l'assassin. L'enquĂȘte serait vite bouclĂ©e si l'homme en garde Ă  vue n'avait pas une avocate et une psychiatre prĂȘte Ă  tout pour le disculper.
Un trÚs bon policier, bien ficelé avec un prétendant au titre de meurtrier tout désigné mais entouré de compagnons servant d'alibi incontestable à moins que....

On se retrouve face Ă  une enquĂȘte qui rappelle celles Ă©crites par Agatha Christie. Un bon suspens, des dĂ©ductions... le tout bien rythmĂ© grĂące Ă  des chapitres trĂšs courts. On ne s'ennuie pas une seconde.

Je continuerai ma lecture des enquĂȘtes de l'inspecteur Higgins grĂące aux diffĂ©rents titres qui sont dĂ©jĂ  sortis et ceux qui vont paraĂźtre.
N°1 - Déposé par delfina le 01/03/2012

DĂ©poser un nouveau commentaire :

Note :