Sous l'acacia d'Occident : Ramses [Tome 5]

  • Mercredi 28 juin 2017, Bonne fête aux « Irénée »
  • Recherche :

Sous l'acacia d'Occident : Ramsès [Tome 5]

Titre original : Sous l'acacia d'Occident

Œuvre et volume : Ramsès - Tome 5/5

Année de parution : 1996    (ISBN 2-221-08157-9)

Edition : Éditions Robert Laffont   Paris

Commentaires reçus : 12 Déposez votre commentaire

Note moyenne reçue : 3.82

Extrait : Cliquez ici pour consulter l'extrait


Résumé :

À cinquante ans, après avoir conduit l'Égypte à une éclatante prospérité, Ramsès pourrait aspirer à la sérénité des vieux jours. Mais son fabuleux destin le lui interdit encore, il faut gouverner. Ramsès tente surtout de préserver la paix durement acquise, en dépit des obstacles : l'empereur des Hittites le somme d'épouser sa fille sous peine d'une nouvelle guerre, les Libyens avides de revanche se révoltent...

Ramsès est toujours le faiseur de miracles, le Fils de la lumière qui sait modifier le climat, transformer l'ennemi en allié et se concilier les puissances divines. Mais au fil de ses quarante dernières années de règne, il ne peut empêcher le temps de lui dérober un à un ses amis de toujours, le laissant chaque fois un peu plus seul pour affronter les adversaires de l'Égypte.

Et quand vient l'heure de la vieillesse, son ultime adversaire, Ramsès va s'asseoir à l'ombre de l'acacia d'Occident, pour son dernier voyage. Alors seulement, le scribe Améni, qui a fidèlement servi son souverain pendant soixante-sept années de règne, peut poser son pinceau.

Commentaires sur l'ouvrage (12) :

Dernier épisode d'un long, très long règne. Après cette épopée on pourrait dire que Ramsès a créé un paradis sur terre. Ce dernier tome ressemble à une "happy end" d'un bon film.

Le seul bémol que je pourrais apporter c'est le fait que quoi qu'il ait fait tout lui réussit, c'est presque trop parfait.

Finalement c'est une belle histoire dans l'Histoire du monde.
N°12 - Déposé par griboouille le 15/02/2017
Cinquième tome et dernier de la saga. Le grand pharaon Ramsès a déjà accomplis beaucoup de chose en 30 ans de règne, maintenant il doit tout faire pour la paix dure et ce n'est pas chose facile. Les complots contre le pharaon sont toujours présents, heureusement il peut toujours compter sur ces plus fidèle amis.

Je me suis beaucoup attaché au personnage de Ramsès. Car même s'il est considéré comme un successeur d'un dieu d'Egypte sur terre, il n'en reste pas moins un homme.

Pour les amoureux de l'Egypte Antique tout comme moi à lire !
N°11 - Déposé par book-hell-eau-dit le 21/08/2016
Le dernier volume des aventures de SuperRamses II évoque les dernières années du célèbre pharaon. Bien sûr on comprend une fois de plus qu'il n'y a jamais eu de souverain aussi grand, aussi beau et aussi intelligent que lui. Arrivée à l'aube sa vieillesse qu'il va vivre drapé dans sa cape de super héros et auprès de ses remarquables amis Atchaaaa ! Pardon, je tousse, la grippe frappe encore et je n'ai pas la résistance physique de l'illustre roi qui aura la chance de rester vert et majestueux jusqu'aux confins de son âge… seul petite gène pour lui, les traîtres et les Hitites : un grain de sable dans sa sandale en pur cuir d'antilope dorée. De toute manière, depuis qu'il en a tué cent milles avec son arc et deux flèches à la bataille de Kadesh, leur menace de guerre ressemble aux aboiements d'un roquet : beaucoup de bruit pour pas grand-chose. Pour apaisé les esprits il accepte le sacrifice, à plus de soixante ans, d'épouser la fille de leur empereur, de quarante ans sa cadette, une jeune femme sculpturale transpirant la sensualité par tous les pores… bref, il est bien à plaindre ! Tout le reste du livre est à l'avenant : C'est une glorification sans nuance de son règne. En conclusion Il faudra quand même rendre justice à Christian Jacq : sa saga a eu un succès retentissant et seul les lecteurs cyniques (dont je fais partie, il faut bien l'avouer) pourront se passer de la lire.
N°10 - Déposé par tiptop92 le 29/02/2016
Sous l'acacia de l'Occident est le cinquième et dernier livre de la série sur la vie de Ramsès. Le pharaon administre son pays et il fait la politique internationale avec les Hittites. Tout comme dans le livre précédent que je n'ai pas aimé tellement. Mais j'ai acheté les cinq livres à bon marché il y a deux ans donc j'ai dû les terminer.

Je l'ai écrit déjà plus tôt, dans ma critique du quatrième livre, les caractères dans ces séries sont minces comme du papier à cigarettes. Dans cet cinquième livre, chaque caractère est encore une fois soit bon, soit mauvais, il n'y a pas des degrés.

C'est plutôt gênant ; on est pour Ramsès donc on est bon, belle, doué, fort ou quelque chose d'autre positive ou on est contre Ramsès et donc totalement mauvais, méchant et sans aucun talent. De plus, l'histoire n'offre aucun développement de caractères ; ils n'apprennent rien en faisant les mêmes erreurs (sauf le pharaon et ses amis, évidemment). Le style d'écriture est simple et le texte est très accessible.

Je peux répéter le texte de ma critique précédente, c'est une histoire prévisible de nouveau; le grand pharaon devient même plus grand, les gens mauvais restent mauvais, mais, finalement les miracles se sont finis un peu. Malheureusement, le lecteur n'apprend pas quelque chose de nouveau sur la vie et la civilisation pharaonique. La signification historique de cette œuvre, comme celle du quatrième livre, est nulle pour moi.

Pour conclure, le livre, j'ai dû le lire pour finir la série. Comme prévu, les caractères restent superficiels, les événements ne sont pas captivants et n'attirent pas l'attention du lecteur. Bien que j'aime le thème de la série, je crois que les premiers trois livres sont les mieux et pour moi, ces trois, ils suffisent. On n'a pas vraiment besoin de lire les derniers deux.
N°9 - Déposé par Nebulas le 10/09/2015
Dernier tome !!Ramsès se fait vieux !!! Tous ses amis meurent il reste seul a attendre la mort cela devient un peu long a la fin
N°8 - Déposé par chriscool59200 le 31/03/2015
Le dernier qui s'achève sur la fin de la vie de Ramsès.

Le roi des Hittites lui impose une épouse sous peine d'une autre guerre. Ramsès voit ses amis partir au fur et à mesure, mais il lui faut pourtant gouverner encore, garder des relations correctes avec les autres pays.

C'est la fin de cette belle saga, qui nous a bercé, toute la vie de Ramsès II, de son enfance jusqu'à sa mort. Toujours avec cette écriture agréable.
N°7 - Déposé par Zinzinette le 18/03/2014
Ramsès II, Christian Jacq, le tandem ne pouvait n'être que gagnant . . Sans doute faute de preuves archéologiques des pharaons mériteraient davantage de lumière que le fils de Séthi mais Ramsès II le pharaon star, est certainement un des plus grands souverains ayant régné, toutes civilisations confondues.Il réussit à assurer la prospérité à son pays par un usage équilibré de la puissance et de la sagesse. Il cultiva ainsi avec le grand rival hittite des relations basées sur des relations responsables même si le qualificatif est trop moderne.

En fermant le dernier volume j'ai été gagné par la nostalgie de quitter d'une certaine façon cet homme exceptionnel tant j'ai eu du plaisir à le suivre au fil de ces volumes. Et puis aussi le fait de savoir qu'après ce règne exceptionnel; à part quelques brefs répits comme celui procuré par Ramsès III, c'est le déclin et l'agonie d'une si attachante civilisation qui commençaient inexorablement
N°6 - Déposé par zenzibar le 21/02/2013
Agréable sans plus, facile à lire, référence historique controversée. Malheureusement quand on a lu un Christian jacq on a lu les autres. Mon fils adolescent adorait cet auteur
N°5 - Déposé par ayla5488 le 02/02/2013
Dernier tome de la saga retraçant la vie, romancée bien sûr, du très célèbre Ramsès II. Comme dans la grande majorité des cas dans les romans de Christian Jacq, cette série est bien entendu basée sur une enquête policière (qui finit toujours élucidée bien naturellement mais c'est pour cela qu'on l'aime) mais est également accompagnée de nombreux détails historiques et c'est d'ailleurs ce qui fait tout son charme. Cependant, il ne faut pas croire que les romans de Christian Jacq, bien qu'ils se finissent toujours bien, sont des romans à l'eau-de-rose car il lui arrive parfois d'être cruel (c'est le cas ici) mais cela pimente encore plus le récit et rend ce dernier plus crédible et proche de la réalité. Bref, une merveille !
N°4 - Déposé par cicou45 le 17/09/2012
On finit cette saga sur une larme...Roman passionnant qui met l'histoire de l'Egypte à la portée de tous...palpitant, plein de rebondissements. On se glisse dans le personnage de Ramses et on vit avec lui ses batailles, ses amours, ses passions, ses déceptions.

Le temps est suspendu et l'on est imprégné de cette Egypte de l'époque des pharaons....
N°3 - Déposé par Ellioth le 13/01/2012
Le dernier de la série. Un récit au combien touchant, nostalgique et avec une impression d'éternité. Ce récit retrace la fin de vie du célèbre Ramsès II ; et donne la perspective du futur de l'Egypte sans son pharaon l'un des plus grand bâtisseurs de tout les temps.
N°2 - Déposé par facteur84 le 18/11/2010
J'ai lu toute la série et j'ai ensuite donné ces livres, qui m'ont presque dégoûtée des romans sur l'ancienne Egypte. J'aurais de la peine à vous dire pourquoi car tout le monde semble avoir adoré, mais je n'ai pas croché...
N°1 - Déposé par Kalliope le 18/11/2010

Déposer un nouveau commentaire :

Nom : E-mail : (ne s'affichera pas sur le site internet)

  • (Cliquez sur une étoile pour noter l'ouvrage)