Maitre Hiram et le roi Salomon

  • Mercredi 19 décembre 2018, Bonne fête aux « Urbain »
  • Recherche :

Maître Hiram et le roi Salomon

Titre original : Maître Hiram et le roi Salomon

Année de parution : 1989    (ISBN 978-2268008134)

Edition : Éditions du Rocher   Monaco

Commentaires reçus : 9 Déposez votre commentaire

Note moyenne reçue : 3


Résumé :

Quand Salomon, fils de David, est appelé à régner, Israël est déchiré par des conflits internes. En quelques années, ce prince du désert s'attelle à la réalisation d'un de ses rêves les plus fous : la construction d'un temple sur le rocher de Jérusalem. Fasciné par l'égypte des pharaons, Salomon fait appel au maître d'oeuvre Hiram. Cet homme étrange et farouche connaît les secrets de l'art du trait, cette science mystérieuse qui a traversé les âges. Ensemble, ils défieront le peuple et la caste des prêtres pour créer un chef-d'oeuvre...

Commentaires sur l'ouvrage (9) :

J'ai lu assez vite ce livre assez bien écrit. Cependant concernant la construction du temple, je préfère nettement la version biblique a celle de Christian Jacq qui m'a mit mal à l'aise. Salomon est présenté comme un roi faible et sans relief incapable aux prises avec un clergé résolument contre le temple. Pris comme une fable c'est divertissant, mais venant de cet auteur je m'attendais à quelque-chose de mieux. l'histoire d'Hiram Abi est dénaturée aussi à mon sens.
N°9 - Déposé par Dragon75 le 16/05/2018
Long, ennuyeux et répétitif
N°8 - Déposé par toto le 18/02/2018
c'est vraiment intéressant
N°7 - Déposé par camara le 09/06/2017
Magnifique histoire que celle du temple de Salomon si bien contée par Christian Jacq.

On est ici emportés dans une époque lointaine que l'on vit avec tellement de proximité et on assiste à toutes les péripéties qui ont amené à l'édification de ce monument majeur de l'humanité.

On vit également une rencontre entre deux êtres exceptionnels, issus de deux mondes, de deux civilisations dont la rencontre trouve sa concrétisation dans la pierre et dans tout ce que ce temple représente encore aujourd'hui.

C'est précis, documenté et tout simplement passionnant !
N°6 - Déposé par BrunoA le 25/05/2013
Le propos m'intéressait et pourtant j'ai trouvé ce livre moyennement écrit et fort peu captivant, là où de Nerval a fait beaucoup mieux.
N°5 - Déposé par Pirouette0001 le 04/03/2013
C'est parce que je connaissais un peu la légende d'Hiram d'un point de vue maçonnique que j'ai acheté ce roman,je voulais connaître cette histoire sous un autre angle et quelle plume aurait pu le faire mieux que Christian Jacq? Sincèrement je ne vois personne d'autre,l'auteur a su avec brio nous entraîner dans les "coulisses" de la construction du célèbre temple de Jérusalem.

Bien entendu c'est romancé,mais dans toute histoire n'y a-t-il pas une part de vérité?

J'ai aimé ce conflit de personnalités entre Hiram et Salomon,deux hommes que tout sépare et qui pourtant se comprennent,portés par un idéal à réaliser.

L'auteur à su manoeuvrer habilement pour démystifier les préjugés sur la franc-maçonnerie,il explique clairement en quoi elle consiste et quelles étaient les motivations de ces maîtres bâtisseurs quand à garder leur art secret.Personnellement,j'ai été satisfaite de cette lecture.Je trouve que par le biais d'une histoire,arriver à lever le tabou sur une philosophie qui fait jaser par manque d'informations,je dis bravo Christian Jacq!
N°4 - Déposé par isajulia le 18/02/2013
Le mythe d'Hiram revisité par Christian Jacq, j'ai beaucoup aimé, c'est peut être le livre de cet auteur que j'ai préféré.

Il se lit très vite et est vraiment passionnant.

Je vous en recommande la lecture
N°3 - Déposé par Philippe67 le 17/03/2012
Oui références maçonniques, mais se lit d'un trait, certes les faits sont ici romancés, ceci étant, l'auteur est doué pour nous faire vivre l'époque et le lieu (Moyen orient- Egypte) qu'il chérit tant.
N°2 - Déposé par REDSA le 23/11/2011
L'intrigue est ennuyeuse, les événements ne me semblent pas réalistes pour l'époque. Par exemple, Salomon passe la journée au bord du lac de Galilée avec sa femme et rentre à Jérusalem le soir.

Le livre présente de façon méprisante la religion Hébraïque et glorifie l'ésotérisme des bâtisseurs : un fort relent de loge maçonnique.
N°1 - Déposé par colibri le 15/01/2009

Déposer un nouveau commentaire :

Nom : E-mail : (ne s'affichera pas sur le site internet)

  • (Cliquez sur une étoile pour noter l'ouvrage)