Le Duel des mages : Les Enquetes de Setna [Tome 4]

  • Jeudi 24 août 2017, Bonne fête aux « Barthélemy »
  • Recherche :

Le Duel des mages : Les Enquêtes de Setna [Tome 4]

Titre original : Le Duel des mages

Œuvre et volume : Les Enquêtes de Setna - Tome 4/4

Année de parution : 2015    (ISBN 9782845637399)

Edition : XO éditions   Paris

Commentaires reçus : 9 Déposez votre commentaire

Note moyenne reçue : 3.13


Résumé :

Le prince Setna et le mage noir, ou l'ultime face à face

Le prince Setna est sur le point de retrouver sa fiancée Sékhet, qui se cache dans Memphis pour échapper aux tueurs. Mais le mage noir, Kékou, réussit à le devancer. Il kidnappe la jeune femme afin de s'emparer de son âme. Cet odieux stratagème est le seul qui lui permettrait d'actionner les pouvoirs du vase d'Osiris et d'en faire une arme de destruction.
Setna doit faire vite pour sauver son grand amour. Accompagné de ses fidèles complices, il se lance dans une terrible bataille contre le Mal.
Parviendra-t-il à déjouer les pièges maléfiques de Kékou ? Réussira-t-il à défaire l'infâme complot que ce dernier ourdit à l'encontre de Ramsès II ? Retrouvera-t-il enfin le vase d'Osiris ?
Un final magistral où s'affrontent courage, intelligence et magie

Commentaires sur l'ouvrage (9) :

Voici enfin le quatrième tome des Enquêtes de Setna...

Et le moins que l'on puisse dire c'est que mon sentiment sur cet ultime volet est assez mitigé. On ne pourra pas dire qu'il s'agit de déception. La déception en effet c'est plutôt attendre fébrilement quelque chose de grandiose et de n'avoir que du tout juste correct. Là justement je savais à quoi m'attendre, avec l'auteur j'étais en terrain connu.

Non, là où mon sentiment est plus mitigé, c'est vis-à-vis du rythme en dents de scie, d'un très bon démarrage qui se finit sur un épilogue assez creux.

Durant la première partie de ce quatrième tome, on retrouve le Christian Jacq de la grande époque, l'intrigue est bien ficelée, les péripéties s'enchainent. Puis tout à coup, à nouveau ces redondances qui plombent le rythme (tentatives d'enlèvement avortées, fuites du mage noir, interventions divines tenant du deus ex machina...) jusqu'à une confrontation finale que l'on aurait aimée pleine de tension mais qui a un goût de bâclé. Quelque part on en arrive à se dire "tout ça pour ça?".

Des lourdeurs il y en a aussi avec les énièmes répétitions de descriptions; nous avons un résumé des épisodes précédents en début de livre pourquoi certains détails sont-ils systématiquement répétés d'un tome à l'autre, comme les caractéristiques de Routy, Ougès et Nemo, la description de la maison de Kekou et j'en passe? Sans compter que ces personnages secondaires qui faisaient le sel des précédents tomes n'ont maintenant plus qu'un rôle de faire-valoir vis-à-vis de Setna et Sekhet... (on passera sur la mort d'un des protagonistes qui est pour le moins... expéditive et dénuée d'émotion).

Enfin, dire des Enquêtes de Setna qu'il s'agit d'une mauvaise série serait injuste. On passe un bon moment, ça se laisse lire facilement et même si le manichéisme est de mise, dans le monde qui est le nôtre, voir la Règle de Mâat s'imposer et le Bien triompher fait quand même du bien. Même si la mise en garde des dernières pages est tout à fait juste est sensée...
N°9 - Déposé par DameOdessa le 24/06/2017
Alors que Setna est de retour, Kékou finit par enlever sa fille Sékhet. Pour Sékhet l'avenir semble bien sombre. Aussi Setna, aidé de Ched, Ramésou et Sobek, va tout mettre en oeuvre pour la retrouver à temps.

Même s'il n'est pas extraordinaire, ce dernier tome aura eu le mérite de remonter un peu le niveau des autres. On en a enfin terminé avec ce schéma qui se répète encore et encore, en dehors d'un Ramésou toujours aussi têtu et, surtout, aveugle face à la situation. Dans ce dernier volet des enquêtes de Setna, nous entrons enfin dans le feu de l'action, si l'on peut dire. Enfin il se passe des choses intéressantes qui font avancer l'histoire et qui rendent les personnages un peu plus dynamiques.

L'impression de survoler les évènements de haut était toujours présente, mais nettement moins que sur les tomes précédents. Sans doute en raison de ces évènements nouveaux voire inattendus pour certains.

Je n'ai pas grand chose à en dire de plus. Malgré un tome 4 un peu plus vivant que les précédents, cette saga m'a globalement déçue, avec des personnages et des mises en scènes peu fouillés.
N°8 - Déposé par Sylla le 17/11/2016
Quatrième et dernier volet des enquêtes de Setna, fils de Ramsès.

Je vous épargne le résumé, d'autres lecteurs s'en sont déjà chargés.

J'ai aimé les quatre romans. Christian Jacq sait tenir le lecteur, il y a très peu de lenteur. Les protagonistes sont toujours en action pour contrer le Mal.

L'auteur sait écrire sur la famille, l'amitié, l'amour.

J'ai adoré voyager au fil des pages, j'ai également beaucoup appris sur les traditions et l'ésotérisme qui régnait en ce temps là.

À lire !
N°7 - Déposé par elliedenormandie le 10/09/2016
Je ressors de la lecture rapide des 4 tomes des "Enquêtes de SETNA" avec un sentiment de déception.

Il y a le côté marketing que j'avais oublié pour ne plus avoir lu de livres de Christian Jacq depuis une quinzaine d'années: cette manie de décomposer une histoire somme toute pas très compliquée en " Soap Opera littéraire" de 4 tomes pour quadrupler les ventes.
Il y a aussi la naïveté de l'histoire et des personnages, et enfin cette envie de les faire tant nous ressembler dans une sorte de connivence à 3000 ans d'écart qui brise l'élan recherché quand j'ai acheté 1er Setna; à savoir m'évader dans l'Egypte antique.

Mais je m'en voudrais de finir ma critique sur un ton trop sévère.

Je pense surtout que ces tomes sont adaptés pour des lecteurs plus jeunes (je m'en serais régalé dans mon adolescence) ; et compte tenu de ma fascination pour cette époque cruciale de notre Histoire, je ne voudrais pas accabler plus qu'il n'en faut Christian Jacq, cet amoureux de l'Egypte antique qui aime tant vulgariser ses connaissances sur le sujet.
N°6 - Déposé par NEOAFRICAIN le 24/08/2016
Le Duel des Mages : tout un programme !
Et une fois de plus Christian Jacq ne nous a pas déçus. Il faut dire que la situation n'était pas brillante à la fin du troisième tome, incapables d'arrêter Kalash, manipulés par Kékou toujours en avance d'un pion sur l'échiquier du complot, Setna, Ramesou, et leurs alliés doivent commencer par libérer Sékhet. Ce sera chose faite mais à quel prix. Débute alors une course-poursuite à laquelle le Pharaon et son épouse Néfertari viendront prêter main-forte par leur réflexion et leur sagesse.
Les lecteurs des trois premiers tomes auront plaisir comme moi à finir cette saga, pleine de rebondissements et de suspense. Un feu d'artifice de magie et un quatrième volume aussi consistant que possible, rattrapant sans conteste les deuxième et troisième tomes un peu plus légers.
N°5 - Déposé par Domichel le 22/08/2016
Christian Jacq, égyptologue, est réputé pour ses romans qui nous font revivre l'Égypte antique.
Cette série des "Enquêtes de Setna" nous plonge dans des intrigues diaboliques aux temps de l'illustre pharaon Ramses II.
Le récit est rythmé, les rebondissements sont, naturellement, nombreux et le lecteur est tenu en haleine.
Quelques réserves, cependant :
. Un ésotérisme matérialisé qui rend l'histoire peu réaliste, confinant au conte fantastique pour enfants
. Des répétitions si nombreuses que le lecteur peut se demander s'il n'est pas pris pour un amnésique ou s'il ne s'agit pas, tout simplement, de remplissage.
N°4 - Déposé par tonpdg le 03/10/2015
Mes critiques rejoignent un peu celles des autres lecteurs. Un livre de Christian Jacq, c'est toujours agréable, on passe un bon moment et c'est déjà beaucoup. Mais entre l'âne, le chien, le babouin policier et la magie, voire l'intervention des dieux, cela manque parfois un peu de suspens et les héros se sortent des situations les plus improbables en quelques lignes...Malgré cela, j'aime et j'admire Christian Jacqu pour son érudition et sa passion communicative.
N°3 - Déposé par alain25 le 23/09/2015
Suite et fin des aventures de Setna. J'ai trouvé ce dernier tome beaucoup plus “consistant” que les précédents, il y a beaucoup plus de rebondissements. Il faut dire que tout s'accélère dans cette dernière partie. Nos héros sont tous réunis et ils unissent leurs forces pour combattre le mage noir. Celui-ci leur réserve encore tout une série de piège, même si on ne doute pas une seule seconde de la victoire de Setna et Sékhet.

Tome qui clôt cette série et qui fait un peu remonter la série dans mon estime. Mais je suis toujours convaincue que les tomes auraient pu être réuni en deux volumes au lieu de quatre. Mais comme à chaque fois, Christian Jacq a réussi à me faire voyager et à passer un bon moment. Même si on ne peut que regretter que les héros semblent toujours se sortir de tous les pièges comme par magie ou avec l'aide des dieux. J'aimerai plus trembler pour les personnages, mais c'est rarement le cas dans les romans de Christian Jacq...

Il ne me reste plus maintenant qu'à attendre le prochain roman de l'auteur à l'automne 2015!
N°2 - Déposé par mara le 13/08/2015
ce livre termine une série de 4 et cela m'a bien passionnée.
Setna est vraiment devenu un magicien hors pair et sékhet le seconde bien.
Voilà qui va bien contrarier les plans de notre machiavélique Kékou.
Dans ce livre nous apprenons aussi que les anciens égyptiens maitriser une grande science : celle de la transmutation de la pierre mais aussi de l'or.
Oui vraiment ce livre m'a bien plu et je vous encourage à lire les 4 car c'est une belle histoire qui se passe au temps de ce grand pharaon qu'était Ramsés et la reine Néfertari.
N°1 - Déposé par mimi5751 le 19/07/2015

Déposer un nouveau commentaire :

Nom : E-mail : (ne s'affichera pas sur le site internet)

  • (Cliquez sur une étoile pour noter l'ouvrage)