Un assassin au Touquet : Les Enquetes de l'inspecteur Higgins [Tome 17]

  • Dimanche 23 juillet 2017, Bonne fête aux « Brigitte »
  • Recherche :

Un assassin au Touquet : Les Enquêtes de l'inspecteur Higgins [Tome 17]

Un assassin au Touquet

Titre original : Un assassin au Touquet

Œuvre et volume : Les Enquêtes de l'inspecteur Higgins - Tome 17/24

Année de parution : 2015    (ISBN 9782940544134)

Edition : J. Éditions   Paris

Information complémentaires : rééd. de Meurtres au Touquet

Commentaires reçus : 5 Déposez votre commentaire

Note moyenne reçue : 2.67

Où acheter cet ouvrage : Les enquêtes de l'inspecteur Higgins - tome 17 Un assassinat au Touquet (17)


Résumé :

Vous êtes, paraît-il le champion de Scotland Yard. Vous ne croyez certainement pas à un crime parfait. Je vais le commettre. Dans trois semaines, au Touquet, en France, on retrouvera une jeune femme morte... Je démontrerai au monde entier que vous êtes un incapable et que votre réputation est surfaite. Apollon.
Contrairement à ce que supposait Higgins, destinataire de cette lettre, Apollon tiendra parole. Directement mis en cause, l'ex-inspecteur-chef est contraint d'intervenir sur le territoire français. Et malgré le charme du merveilleux Touquet, le crime annoncé ne sera que le premier.
Mondialement connu pour ses romans sur l'Égypte ancienne, Christian Jacq nous invite à découvrir les passionnantes investigations d'un inspecteur de Scotland Yard hors du commun.

Commentaires sur l'ouvrage (5) :

Quand l'ex-inspecteur chef Higgins reçoit une lettre aussi provocante qu'insultante, son sang de Britannique ne fait qu'un tour et le voilà qui débarque, en compagnie de Scott Marlow, de l'autre côté du Channel, donc de ce côté-ci de la Manche… Un individu qui se nomme tout simplement ”Apollon“ l'accuse proprement d'incompétence s'il n'arrive pas à élucider le meurtre d'une jeune femme retrouvée au Touquet. Bien vite Higgins fait la connaissance des policiers français, et les relations entre eux ne seront pas à proprement parler du style de l'Entente Cordiale ! Pourtant les personnages gravitant autour de la victime sont d'un naturel plutôt agressif et Scott Marlow aura vite fait de les prendre pour coupables idéaux. Mais les crimes reprennent et les témoins éventuels disparaissent tragiquement…
Comme une madeleine de Proust ou un bon vieux single malt, j'ai toujours plaisir à retrouver Higgins et ses enquêtes pointues et finaudes. Piqué au vif par un Apollon de papier, notre “ex” inspecteur-chef se retrouve au Touquet pour y résoudre une affaire dans laquelle il serait directement impliqué. Sans faire abstraction des figures de style habituelles autour de son héros (descriptions précises, manies, élégance) Christian Jacq tisse avec délice les pièges dans lesquels Higgins semble glisser inexorablement et, contrairement à ses habitudes. Au-delà des relations épineuses entre Français et Britanniques dont aucune n'est omise, c'est avec un humour corrosif que l'auteur distille ses piques et alimente une guerre des polices. L'histoire paraît assez simple mais ne manque pas de ressorts, et pour les connaisseurs, bien attrayante.
N°5 - Déposé par Domichel le 17/10/2016
Je découvre Christian Jacq à travers ce roman policier.
Je connais cet auteur pour les romans sur l'Egypte, mais sans en avoir lu car l'Egypte n'est pas mon sujet favori.
Roman policier dans le style d'Agatha Christie, mais avec un petit bémol en ce qui me concerne !!
J'ai terminé ce roman, mais je n'ai pas été emballée par cette lecture...
N°4 - Déposé par nannou71 le 07/12/2015
J'étais doublement intéressé par la lecture d'Un assassin Touquet de Christian Jacques. D'une part pour renouer avec une lecture de jeunesse (l'auteur se dénommait alors J.B. Livingstone) et d'autre part parce que je connais bien la ville du Touquet Paris Plage, et que j'espère y retrouver une certaine atmosphère et pourquoi pas y découvrir quelques aspects de la ville qui me seraient inconnus.
Mais alors quelle déception.
Tout d'abord, je crois comprendre pourquoi je n'avais pas relu de livre de cet auteur depuis, depuis … près de 28 ans. Donc passés mes 14 ans j'ai mis de coté les Agatha Christie et J.B? Livingstone au profit de la feue et regrettée P.D. James : et le retour à ce genre de littérature est très difficile. D'autant plus difficile que des noms comme Thilliez, Grangé, Chattam, Noirec, Nesbo ont grandement fait évoluer ce genre de littérature.
Ce livre est un pur cliché de la littérature de romans policier du temps d'Agatha Christie : l'histoire est très basique, l'intrigue rase le bitume et l'on ne peut même pas apprécier les personnages et leur psychologie. Tout n'est que pastiche ! Higgins est une copie carbone d'Hercule Poirot, et la scène finale sous forme de réunion collégiale reprend les codes de la reine du crime.
Quant à la description du Touquet, je pense que l'auteur avait fait à l'époque une demande de documentation sur la ville à l'office du tourisme. A part la description de quelques villas et caractéristiques architecturales de la ville, l'auteur ne montre rien de l'ambiance et de la vie de cette station balnéaire
Le seul point positif est l'écriture fluide qui permet une lecture rapide et nous permet de ne pas rester trop longtemps sur cet échec littéraire.
Le problème est que si ce genre de livre m'aurait plu à l'âge de 14 ans, je ne suis pas sur que les jeunes d'aujourd'hui de cet âge puisse l'apprécier. Donc à réserver à une personne âgée prise de nostalgie.
N°3 - Déposé par quoilire le 25/07/2015
Encore une réussite pour les aventures policières de l'inspecteur Higgins! Quel plaisir de retrouver le flegmatique enquêteur dans une atmosphère so british!
Un régal!
N°2 - Déposé par TiareMoemoea le 06/07/2015
J'avais déjà lu quelques enquêtes de l'inspecteur crée par C. Jacq.
Une nouvelle fois j'ai tout de suite été entraînée dans l'univers de cette nouvelle enquête.
Le cadavre d'une jeune femme est découvert au Touquet avec un mot impliquant Higgins. L'Anglais débarque donc en France pour aider la police française ...
Le rythme de l'histoire est plutôt soutenu, ce qui est une bonne chose, les actions et meurtres s'enchaînent. On est donc pris par l'histoire et l'intrigue. J'ai d'ailleurs dévoré ce roman en une soirée, tant je voulais connaître le fin mot de l'histoire. D'ailleurs la résolution de l'enquête m'a surprise puisque je n'avais pas découvert le coupable ! Un bon point donc !
Un autre bon point : la qualité d'écriture et notamment dans les descriptions ! Elles sont très précises et réalistes et je n'avais aucun mal à retrouver les rues du TOuquet à travers les lignes.
Ce qui est amusant avec Higgins en lisant une de ses nouvelles aventures, c'est qu'l m'a fait penser à un autre inspecteur dont je suis les enquêtes en même temps : Pendergast. le même style un peu dandy dormant dans les meilleures suites, dégustant les mêmes plats distingués et hors de prix ;)
C'est un bilan plutôt positif pourtant je n'ai pas autant apprécié cet opus que les autres ... le personnage du journaliste m'a beaucoup déplu, je l'ai trouvé trop dans la caricature et cela m'a dérangé. Et son omniprésence m'a déplu dans ma lecture.
J'ai passé cependant un bon moment !
N°1 - Déposé par circeerogue le 13/06/2015

Déposer un nouveau commentaire :

Nom : E-mail : (ne s'affichera pas sur le site internet)

  • (Cliquez sur une étoile pour noter l'ouvrage)