Qui a tue Toutankhamon ? : Une enquete de lord Percival

  • Vendredi 15 décembre 2017, Bonne fête aux « Ninon »
  • Recherche :

Qui a tué Toutânkhamon ? : Une enquête de lord Percival

Titre original : Qui a tué Toutânkhamon ?

Œuvre et volume : Une enquête de lord Percival

Ecrit sous le pseudonyme de : Christopher Carter

Année de parution : 2000    (ISBN 2-221-09236-8)

Edition : Éditions Robert Laffont   Paris

Commentaires reçus : 2 Déposez votre commentaire

Note moyenne reçue : 4


Résumé :

Adalban Terraven, aventurier passionné par l'Egypte ancienne, se prépare à révéler le nom de l'assassin du pharaon Toutankhamon. Encore lui faut-il rencontrer l'informateur qui lui fournira l'indiscutable preuve du bien-fondé de sa théorie.

Rendez-vous est pris auprès du sarcophage de Sethi Ier, à l'intérieur du Sir John Soane's Museum de Londres. Même un très ancien sarcophage exilé en Angleterre peut s'avérer dangereux...

C'est ce que constatera Lord Percival Kilvanock qui, pour résoudre une énigme particulièrement ardue, n'aura comme indices qu'un poil de lapin et un fragment d'aile de papillon. Sans oublier, bien entendu, la malédiction de Toutankhamon qui pourrait bien frapper l'enquêteur, fût-il un lord écossais amoureux de la vérité...

Commentaires sur l'ouvrage (2) :

Trouvé au hasard des rayonnages d'un bouquiniste, ce livre au titre évocateur m'a tout de suite accroché. Son auteur aussi, Christopher Carter. Il ne faut pas être égyptologue émérite pour reconnaître derrière ce pseudonyme l'ami Christian Jacq qui il y a quelques années racontait les enquêtes de Lord Percival Kilvanock, criminologue écossais.
Qui a tué Toutankhamon ? C'est le thème de ce livre dont la victime n'est pas le célèbre pharaon de la XVIIIe dynastie, mais un aventurier du nom de Adalban Terraven, piqué d'égyptologie et qui après avoir rassemblé une somme de documentation importante, s'apprête à livrer les conclusions de son enquête et donc le nom de l'assassin du pharaon. Il n'en aura pas l'occasion…
Les inconditionnels de Christian Jacq connaissent, outre son oeuvre abondante sur l'Égypte antique ou la Franc-Maçonnerie, les enquêtes de l'inspecteur Higgins parues dans les années 80/90 sous le pseudonyme de J.B. Livingstone et rééditées depuis quelques années dans une nouvelle collection. Celles de Lord Percival (environ sept) datent d'après les dernières de Higgins. Tout au long de ce livre nous retrouvons le style de l'auteur qui, passionné d'Agatha Christie, nous présente à la façon d'Hercule Poirot, tous les portagonistes de l'affaire en cours, confrontant leurs mensonges, leurs faux alibis ou leur charme quelquefois vénéneux quand il s'agit de suspectes.
Lord Kilvanock, flanqué du Superintendant Angus Dodson va naviguer au milieu des déclarations contradictoires aussi variées que fantaisistes, à travers Londres, ses traditions, ses musées et son smog.
Si comme moi vous aimez les enquêtes policières légères, la Grande-Bretagne et l'Égyptologie, vous ne serez pas déçus, et après plus de deux cents pages vous saurez peut-être qui a tué Toutankhamon…
N°2 - Déposé par Domichel le 01/05/2014
Un livre juste pour passer le temps. le style est d'une lourdeur ! L'action et le dénouement sont une caricature de roman policier ! Et pourtant je me suis laissé assez facilement piéger par ce petit livre sans prétention…
N°1 - Déposé par Giwago le 21/04/2008

Déposer un nouveau commentaire :

Nom : E-mail : (ne s'affichera pas sur le site internet)

  • (Cliquez sur une étoile pour noter l'ouvrage)