Qui a tue Sir Charles ? : Les Dossiers de Scotland Yard

  • Vendredi 22 septembre 2017, Bonne fête aux « Maurice »
  • Recherche :

Qui a tué Sir Charles ? : Les Dossiers de Scotland Yard

Titre original : Qui a tué Sir Charles ?

Œuvre et volume : Les Dossiers de Scotland Yard

Ecrit sous le pseudonyme de : J. B. Livingstone

Année de parution : 1989    (ISBN 2-268-00743-X)

Edition : Éditions du Rocher   Monaco

Commentaires reçus : 1 Déposez votre commentaire

Note moyenne reçue : 3


Résumé :

L'angoisse serra brusquement la gorge du portier. C'était la première fois qu'il avait l'occasion de pénétrer dans l'appartement du grand acteur shakespearien.

- Sir Charles ? Êtes-vous ici ?

La porte de la chambre était entrouverte. Il aperçut la moquette blanche. Un détail le frappa: une tache rouge sur le sol. Intrigué, il continua d'avancer. Sir Charles Williams était étendu sur le ventre en travers de son lit.

Son sang s'était répandu sur la moquette et avait taché les draps.

Commentaires sur l'ouvrage (1) :

Ce polar n'est certes pas le roman du siècle, mais il permet au moins de se divertir et de se détendre. En plus, si vous aimez les romans emplis de références à la culture anglaise, n'hésitez plus et foncez !
Higgins, l'ex-inspecteur chef héros de ce roman, est en effet un pur produit de la société britannique. Il apprécie la quiétude de la campagne anglaise et ses petites routes bordées de haies plus ou moins sauvages. Il abhorre la canicule, et estime que la météo anglaise n'est "normale" que lorsque le thermomètre ne dépasse pas le 11°C (la pluie et le brouillard sont également bienvenus). Il déteste le bruit et la pollution de Londres et se détend en entretenant la pelouse de son domaine à la campagne, The Slaughterers.
L'enquête policière menée par Higgins dans cet opus des "Dossiers de Scotland Yard" n'est pas insoluble pour les amateurs de romans policiers, mais elle est agréable à suivre. Les personnages sont tous plus ou moins suspects et leurs petits secrets, qui nous sont dévoilés petit à petit, sont peu reluisants, mais animent le récit. Tous sont plus ou moins amateurs de théâtre, ce qui permet à Higgins de les "mettre en scène" lors d'une petite réunion qui n'est pas sans rappeler celles qu'affectionne Hercule Poirot dans les romans d'Agathe Christie.
Parfaite lecture pour l'été, "Qui a tué Sir Charles ?" n'est pas la seule incursion que je ferai dans l'univers de Higgins.
N°1 - Déposé par Aline1102 le 06/08/2015

Déposer un nouveau commentaire :

Nom : E-mail : (ne s'affichera pas sur le site internet)

  • (Cliquez sur une étoile pour noter l'ouvrage)