Mourir pour LĂ©onard : Les EnquĂȘtes de l'inspecteur Higgins [Tome 8]

Mourir pour LĂ©onard

Titre original : Mourir pour LĂ©onard

ƒuvre et volume : Les EnquĂȘtes de l'inspecteur Higgins - Tome 8/37

ISBN : 9791090278301

Année de parution : 2013

Edition : J. Éditions Paris

Pages : 222

Information complémentaires : inédit

Note moyenne reçue : 3 (pour 5 notes)

Commentaires reçus : 5Déposez votre commentaire

OĂč acheter cet ouvrage : Les enquĂȘtes de l'inspecteur Higgins - tome 8 Mourir pour LĂ©onard (08)

Photos : 4Ăšme de couverture

Résumé :
Consacrée à Léonard de Vinci, « l'exposition du SiÚcle » va-t-elle se transformer en désastre pour l'Angleterre et la Couronne ?

Le meilleur expert de l'oeuvre du peintre a été assassiné, et les indices tendent à prouver qu'on l'a fait taire pour que ne soit pas révélée l'existence d'un faux dont la présence causerait un énorme scandale. Et ce meurtre est-il relié à celui d'un milliardaire américain, grand amateur de Léonard ?

Clair-obscur et trompe-l'oeil pourraient bien empĂȘcher l'inspecteur Higgins de parvenir Ă  la vĂ©ritĂ©.

Commentaires sur l'ouvrage (6)

Pour cette nouvelle enquĂȘte nous voilĂ  embarquĂ© dans le milieu de l'art. On y retrouve une galerie de personnages et nos deux hĂ©ros toujours aussi affables et flegmatiques.

Dans ce tome j'aurai aimé que le cÎté art et Léonard de Vinci soit plus prononcé.

Mais ça reste une bonne enquĂȘte "dĂ©tente" qui se lit toute seule.
N°6 - Déposé par griboouille le 29/01/2019
Sylvio de Predis était l'expert incontesté des oeuvres de Léonard de Vinci, capable d'identifier un faux au besoin.

Il était en train d'examiner une des oeuvres attribués au maßtre italien lorsqu'il a été assassiné.

Aurait-il Ă©tĂ© tuĂ© parce qu'il s'apprĂȘtait Ă  faire des rĂ©vĂ©lations surprenantes concernant l'exposition du siĂšcle dĂ©diĂ©e au grand LĂ©onard ?

L'inspecteur Higgins va une fois de plus devoir dĂ©mĂȘler tous les mensonges qu'on lui sert Ă  tour de bras.

Cette enquĂȘte nous permet de dĂ©couvrir LĂ©onard de Vinci, le dessinateur, le peintre, l'ingĂ©nieur et le visionnaire, mais aussi un artiste soupçonnĂ© de s'attribuer le travail des autres et un homme aux moeurs controversĂ©es.

On découvre aussi l'univers de la contrefaçon d'art.

L'intrigue est captivante, l'inspecteur Higgins est toujours Ă©gal Ă  lui-mĂȘme et j'ai beaucoup aimĂ© dĂ©couvrir une autre facette de LĂ©onard de Vinci.
N°5 - Déposé par LePamplemousse le 28/06/2018
Une fois n'est pas coutume, Higgins est appelĂ© Ă  l'aide par le superintendant Marlow sur une affaire Ă©pineuse. En effet, une grande exposition consacrĂ©e Ă  LĂ©onard de Vinci doit se tenir Ă  Londres. Or, un expert chargĂ© d'authentifier chaque oeuvre prĂ©sentĂ©e au public a Ă©tĂ© retrouvĂ© mort... Tout laisse penser qu'il a Ă©tĂ© Ă©liminĂ© pour l'empĂȘcher de rĂ©vĂ©ler l'existence d'un faux dans la collection. Outre cette mort tragique qui ne peut rester impunie, ce sont les rĂ©putations de l'Angleterre et de la Reine qui sont en jeu.
Cette fois-ci, c'est donc le monde de l'art qui est concernĂ©. Un vrai panier de crabes oĂč il est difficile de discerner la vĂ©ritĂ©. Tous les personnages suspectĂ©s m'ont donnĂ© l'impression d'ĂȘtre des requins qui essayent de se dĂ©chiqueter. Bref, vous l'aurez compris, ils ne se font pas de cadeaux... chacun cherchant finalement Ă  tirer profit de la mort de l'expert et du scandale Ă  venir.
Le fil rouge de cette enquĂȘte est donc LĂ©onard de Vinci, grand gĂ©nie de son temps. Bien qu'il ne soit pas lĂ  physiquement, c'est un personnage Ă  part entiĂšre de l'histoire. Il est mis Ă  l'honneur tout au long du roman. On (re)dĂ©couvre ainsi sa vie, son gĂ©nie et son oeuvre.
Comme Ă  son habitude, Higgins brille par son sens de la dĂ©duction... Mais aussi par sa grande culture qui va l'aider dans cette enquĂȘte Ă  dĂ©masquer le coupable. Marlow quant Ă  lui fait toujours autant sourire, servant quelque peu de faire-valoir Ă  l'inspecteur... car il faut bien l'avouer : il ne lui arrive pas Ă  la cheville !
En conclusion, une nouvelle enquĂȘte prenante et surprenante. On fait une incursion plaisante dans le monde de l'art en compagnie de LĂ©onard de Vinci, un homme Ă  la vie passionnante. Petite mention spĂ©ciale au clin d'oeil dans l'Ă©pilogue qui m'a bien fait sourire...
N°4 - Déposé par Lady_K le 16/04/2016
Je connaissais Christian Jacq pour ses oeuvres mettant en vedette l'Egypte et ses pharaons. C'est une dĂ©couverte (plutĂŽt ordinaire) que ces enquĂȘtes de l'inspecteur Higgins. L'Angleterre aujourd'hui et Scotland Yard qui a besoin des services d'in inspecteur retraitĂ© -Really ?- Des intrigues qui ressemblent Ă  bien d'autres, des personnages communs et surtout manquant de finesse et un style bof bof. Dans ce genre d'histoires, les anglais nous ont habituĂ©s Ă  de l'humour froid, de la dĂ©rision. Ici, c'est vide. J'apprĂ©cie Christian Jacq lorsque qu'il joue Ă  l'Ă©gyptologue mais beaucoup moins en maĂźtre du polar anglo-saxon. Je crois que l'inspecteur Higgins devrait rester Ă  la retraite et en profiter pleinement.
N°3 - Déposé par Sylviegeo le 09/06/2014
Encore une fois, Christian Jacq nous livre une excellente enquĂȘte de l'inspecteur Higgins Ă  la mode British. Les morts de Sylvio de Predis, expert de Leonard de Vinci et d'Adrian Baltimore Hopkins, amateur d'art, mettent en pĂ©ril la grande exposition consacrĂ©e au grand artiste italien prĂ©cĂ©dement citĂ© et la rĂ©putation de la Couronne Anglaise. le super-intendant Marlow va demander l'aide de Higgins, inspecteur de Scotland Yard Ă  la retraite. La raison de ses assassinats semble ĂȘtre la dĂ©couverte par Sylvio de Predis d'un faux tableau dans l'exposition.
Lors de l'enquĂȘte, Higgins et Marlow sont plongĂ©s dans le microcosme de l'art oĂč se cĂŽtoient et se dĂ©testent des experts, un transporteur d'oeuvres, un faussaire ainsi que des amateurs, un critique et un marchand d'art. Au mileu de tout ce "beau-monde", une jeune inconnue semble ĂȘtre la clĂ©.
Ce roman policier est bien ficelĂ© et agrĂ©able Ă  lire comme le tomes prĂ©cĂ©dents de cette sĂ©rie. On peut toutefois regretter que Marlow reste assez passif lors de l'enquĂȘte et que ce soit seulement les observations ainsi que les dĂ©ductions d'Higgins qui rĂ©vĂ©lent le tueur. Les nombreuses fausses pistes rendent l'enquĂȘte intĂ©ressante sans jamais tomber dans la facilitĂ© de la surenchĂšre.

En résumé, Mourir pour Léonard est un bon moment de lecture.
N°2 - Déposé par delfina le 19/12/2013
DĂ©cidĂ©ment, les incursions de Higgins dans le monde ultra-mĂ©diatique du XXIe siĂšcle, ne semblent pas lui rĂ©ussir. Entre une femme brune mystĂ©rieuse, un collectionneur Ă  la santĂ© fragile et un expert en LĂ©onard de VINCI mort dĂšs le dĂ©but du livre (d'oĂč l'intrigue), Higgins n'est pas au meilleur de sa forme et je suis restĂ© un peu sur ma faim. Heureusement qu'il y a quelques excellents points de repĂšres entre son chauffeur de taxi habituel, son hĂŽtel presque particulier et un Marlow toujours un peu rapide.
N°1 - Déposé par Domichel le 18/09/2013

DĂ©poser un nouveau commentaire :

Note :