Les Trois crimes de NoĂ«l : Les EnquĂȘtes de l'inspecteur Higgins [Tome 3]

Les Trois crimes de Noël

Titre original : Les Trois crimes de Noël

ƒuvre et volume : Les EnquĂȘtes de l'inspecteur Higgins - Tome 3/44

ISBN : 9791090278028

Année de parution : 2011

Edition : J. Éditions Paris

Pages : 253

Information complémentaires : réédition

Note moyenne reçue : 3.14 (pour 28 notes)

Commentaires reçus : 19Déposez votre commentaire

OĂč acheter cet ouvrage : https://amzn.to/31f5cpX | https://amzn.to/3ssm60k

Photos : Autre couverture

Résumé :
La nuit de Noël, la neige, le froid... Un manoir perdu au coeur de la vieille Angleterre... Un étrange musée peuplé de chefs-d'oeuvre rassemblés par un aristocrate excentrique, mort dix ans plus tÎt.

Une mort suspecte qui appelle la vengeance et en annonce d'autres, celles de ses hÎtes invités à connaßtre enfin son testament.

Parmi eux, l'ex-inspecteur chef Higgins, ami du Lord défunt. Son cadeau de Noël ? Trois crimes, et la mort qui rÎde...

Commentaires sur l'ouvrage (31)

Lire ce polar aujourd'hui, c'est dire Ă  quel point je n'avais pas le moral. Ce n'est pas que Christian Jacq soit un « Ă©crivain-doudou », comme Andrea Camilleri ou Pieter Van Aspe, non, c'est qu'il est
 sans aspĂ©ritĂ©, sans grand surprise pour moi. Peut-ĂȘtre que, pour ceux qui ont lu les quarante enquĂȘtes dans l'ordre, ce tome 3 a-t-il apportĂ© son lot de surprise. Pour ma part, il m'a permis de me mettre en pause, tout en me disant que certaines personnes Ă©taient bien naĂŻves.

Quelqu'un a envoyĂ© par la poste une page arrachĂ©e d'un journal intime Ă  l'ex-inspecteur chef Higgins. Muni de sa Bentley, pas fĂąchĂ©e de se promener Ă  la campagne (peut-ĂȘtre changera-t-elle d'avis au cours du voyage) et de l'inspecteur Scott Marlowe qui devra toujours rester sur le qui-vive (c'est traĂźtre, la campagne anglaise sous la neige), Higgins devra enquĂȘter sur un meurtre vieux de dix ans, et sur deux autres meurtres qui surviendront au cours de la nuit de NoĂ«l.

Je serai claire : mis Ă  part Scott Marlowe, touchant par son dĂ©vouement, la Bentley et Trafalgar, le chat d'Higgins qui fait une furtive apparition, aucun personnage ne m'a paru rĂ©ellement sympathique, pour ne pas dire qu'ils m'ont tous semblĂ© antipathiques, premiĂšre victime y compris. Non, il n'a pas mĂ©ritĂ© ce qui lui est arrivĂ©, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Je dis par contre qu'il a Ă©tĂ© fortement Ă©gocentrique, et trĂšs mauvais juge des personnes qui les courtisaient, lui et sa collection d'objets d'art. Ces courtisans ne se donnaient d'ailleurs pas tant de peine que cela pour parfaire leur couverture. A se demander pourquoi ils n'ont pas Ă©tĂ© dĂ©masquĂ©s avant. Parce qu'ils se seraient les coudes ? Peut-ĂȘtre.

Une lecture pas désagréable remplie de personnages désagréables.
N°31 - Déposé par Sharon le 11/04/2022
En gĂ©nĂ©ral, c'est Scotland Yard qui demande au superintendant Scott Marlow de prier (quelquefois supplier) l'ex-inspecteur-chef Higgins de prendre part Ă  une enquĂȘte. Dans ce troisiĂšme tome, c'est diffĂ©rent.

C'est NoĂ«l et Scott Marlow pour rompre sa solitude, a tout fait pour se faire inviter dans le Gloucestershire Ă  une centaine de kilomĂštres de Londres oĂč se trouve le village de The Slaughterers. C'est lĂ  que vit Higgins dans sa grande demeure ancestrale. Marlow adore son ancien collĂšgue de Scotland Yard mais apprĂ©cie Ă©galement la gĂ©nĂ©reuse et succulente cuisine de Mary, la gouvernante d'Higgins. Malheureusement, ce pauvre Marlow n'aura pas l'occasion de goĂ»ter aux bons petits plats car aussitĂŽt arrivĂ©, il n'a pas le temps de descendre de voiture, que Higgins lui dit qu'il a besoin de lui pour une affaire criminelle, le touchant personnellement. Les voilĂ  donc partis sur la route malgrĂ© la neige. ArrivĂ©s Ă  destination, ils se retrouvent dans un manoir avec d'Ă©tranges personnages.

La Bentley du superintendant ayant été sabotée, les voilà coincés là en pleine campagne, dans un lugubre manoir croulant sous la neige. Le pire, c'est qu'un assassin fait partie des quelques personnes avec qui Higgins et Marlow vont devoir passer la nuit de Noël.
N°30 - Déposé par LesMotsBeaux le 12/01/2022
En avril 2021, je dĂ©couvrais la plume de Christian Jack avec ToutĂąnkhamon: l'ultime secret et j'avais Ă©tĂ© déçu. Quand j'ai trouvĂ© Les trois crimes de NoĂ«l dans une boĂźte Ă  livres, je me suis dis que je devais retenter de lire cet auteur. Et j'ai bien fait ! Cette histoire n'a aucun rapport avec l'Egypte, sujet de prĂ©dilection de l'auteur. Il s'agit d'un tome 3, et je n'ai pas lu les prĂ©cĂ©dents. Mais je pense que les livres de cette saga peuvent se lire indĂ©pendamment les uns des autres car je n'ai pas du tout Ă©tĂ© gĂȘnĂ© lors de ma lecture. En plongeant dans cette lecture, j'ai eu l'impression de plonger dans une histoire mĂ©langeant Hercule Poirot et Sherlock Holmes. Il y a beaucoup de similitudes avec les romans d'Agatha Christie: on assiste Ă  l'enquĂȘte d'un ex-inspecteur de Scotland Yard accompagnĂ© du superintendant Marlow dans un manoir. C'est un huit clos oĂč les huit personnages vont tĂ©moigner, se soupçonner, se tendre des piĂšges, etc
 Le roman se lit trĂšs facilement, c'est rythmĂ© par des chapitres courts. Si vous aimez les romans d'Agatha Christie, je pense que vous ne pourrez qu'aimez cette saga. Je vais maintenant aller redĂ©poser ce livre en boĂźte Ă  livres en espĂ©rant qu'il trouve vite un nouveau lecteur !
N°29 - Déposé par meghanepied le 08/01/2022
Pour ce Christmas, l'inspecteur Scott Marlow pensait passer une soirĂ©e paisible chez son ami, l'ex inspecteur chef de Scotland Yard Higgins. Mais voilĂ  que ce dernier le traĂźne (comme Poirot traine Hastings) dans le vieux manoir de Lost Manor, attirĂ© lĂ  par une page du journal intime du dĂ©funt Lord James Rupert oĂč se dernier a Ă©crit qu'il craignait pour sa vie.

Seulement voilà, le meurtre a eu lieu il y a 
 10 ans. Et aujourd'hui, 10 ans jour pour jour aprùs la mort du vieux Lord, a lieu l'ouverture du testament.

Sont réunis à Lost Manor une tripotée de cousins plus louches les uns que les autres, mais qui espÚrent tous mettre la main sur le magot :

- le baron Hyeronimus Breakstone et la comtesse Arabella von Rigelstrand, numismate et peintre de renom, nobles et snobs comme il se doit ;

- le brillant docteur Fitzgerald et sa femme Thereza, une asiatique trĂšs discrĂšte et bigote ;

- Adonis Forsyte, chasseur de fauves et fort en gueule ;

- Kathryn Root, notaire en charge du testament,

et bien sûr Adelbert Tilbury, majordome qui, depuis 10 ans, respecte à la lettre les volontés d'un mort.

Une tempĂȘte vient bloquer tout ce petit monde dans le manoir.

Que dire
 j'ai Ă©tĂ© trĂšs déçue de ma lecture. Je recherchais un huis clos Ă  l'ambiance rappelant Agatha Christie. HĂ©las, n'est pas la reine du crime qui veut. On sent une Ă©norme inspiration mais malheureusement, j'ai trouvĂ© que le contenu ne suivait pas.

Les personnages sont trÚs caricaturaux, réduits à une marotte censée les représenter (pour que nous les distinguions plus facilement ? ) : le notaire fume, le baron joue avec sa bague, l'asiatique est soumise..

Le dĂ©roulement des faits est assez plat (une succession d'interrogatoires, mais Higgins ne fait rien pour empĂȘcher de nouveaux meurtres alors mĂȘme qu'il a remarquĂ© des choses). Le dĂ©nouement me paraĂźt clairement tirĂ© par les cheveux (la rĂ©vĂ©lation, mais surtout la rĂ©action des personnages, verse dans le grand-guignolesque)

Je trouve Ă©galement que l'on manque d'indices pour mener l'enquĂȘte de notre cĂŽtĂ©, des Ă©lĂ©ments utilisĂ©s par Higgins ne nous avaient pas Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ©s. Sa façon de faire « avouer » leurs mensonges aux diffĂ©rents suspects est aussi, Ă  mon goĂ»t, assez grossiĂšre.

Heureusement, ce roman comporte beaucoup de dialogues, n'est pas trÚs long et se lit assez vite. Je ne suis pas sûre que je l'aurais terminé sans cela. Je sais déjà que je ne réitÚrerai pas l'expérience avec l'Inspecteur Higgins.
N°28 - Déposé par Kyokoandbooks le 28/12/2021
Un huis clos comme je les aime.

Higgins et Marlow, de Scotland Yard, se rendent dans une belle demeure anglaise, afin d'Ă©lucider un assassinat vieux de 10 ans. Cette enquĂȘte est en effet relancĂ©e, grĂące Ă  la rĂ©ception d'un extrait de journal intime de la victime. Mais les deux enquĂȘteurs vont devoir rĂ©soudre diffĂ©rentes interrogations : qui a tuĂ© Lord Rupert il y a 10 ans, qui sont les mystĂ©rieux invitĂ©s qui arrivent petit Ă  petit Ă  Lost Manor, ... De nouveaux drames, vont Ă©galement ajouter du piment Ă  l'histoire. Je dois avouer avoir trouvĂ© une ou deux longueurs au cours des nombreux dĂ©placements dans les diffĂ©rents piĂšces de la demeure.

Mais grĂące au huis clos (les suspects sont bloquĂ©s dans le manoir par un Ă©pisode neigeux), au manoir en lui mĂȘme et Ă  ses nombreuses piĂšces, aux diffĂ©rents mobiles, Ă  la faible luminositĂ©,... tout est rĂ©uni pour passer un bon moment ! 🥰

Digne d'une partie de Cluedo, ce roman policier nous plonge au cƓur d'une enquĂȘte dont l'histoire s'Ă©paissit au fur et Ă  mesure des chapitres. L'enquĂȘte n'est donc pas aussi simple que prĂ©vue.

PS : je suis fan du travail éditorial. La couverture et ses nombreux détails sont parfait et apportent la touche Noël. La qualité du papier et de la couverture rendent la lecture agréable. Le format, entre poche et broché est trÚs pratique.
N°27 - Déposé par iliona83 le 27/12/2021
J'en profite pour vous évoquer une nouvelle lecture, encore une fois c'est un roman que je n'ai pas choisi, c'est un livre que l'on m'a offert. Parce que j'aime bien Christian Jacq, mais je préfÚre le Christian Jacq qui parle de l'Egypte. Là, il s'agit d'un roman policier : Les trois crimes de Noël, un roman qui entre dans le cadre d'une série policiÚre avec l'inspecteur Higgins.

Comme j'aime bien Christian Jacq, je lui ai donné sa chance, mais j'avais déjà lu un de ses romans policiers et je n'avais franchement pas aimé. Cela dit, j'ai rapidement compris qu'il cherchait à s'inspirer d'Agatha Christie ou de sir Arthur Conan Doyle, on se rapproche dans l'esprit d'Hercule Poirot ou de Sherlock Holmes, et j'aimais bien lire ce genre de livres étant enfant.

Malheureusement, est-ce le fait que je suis un adulte ou que Christian Jacq s'y prend mal ? Mais je n'ai pas accrochĂ© Ă  son intrigue, beaucoup de personnages guĂšre sympathiques, attachants et caricaturaux pour composer une enquĂȘte qui n'a rien de palpitant. En outre, je n'ai pas senti que l'enquĂȘteur faisait grand-chose, comme s'il se tournait les pouces et qu'il attendait que la rĂ©ponse lui arrive sur un plateau.

Heureusement, ce roman comporte beaucoup de dialogues, n'est pas trĂšs long et se lit assez vite, je me suis mĂȘme forcĂ© Ă  accĂ©lĂ©rer ma lecture pour le terminer rapidement et passer Ă  autre chose. Cette histoire qui s'articule autour de la mort d'un Lord et du mystĂšre qui rĂšgne autour de son hĂ©ritage ne m'a pas happĂ©e et je ne pense pas relire de policier de Christian Jacq.

Quand il écrit sur l'Egypte, j'adore, mais quand il s'aventure sur d'autres terrains (thriller, policier), j'avoue que je suis beaucoup moins fan. Et je pense que s'il n'était pas connu, ça ne serait pas publié. En tant qu'auteur auto-édité, je trouve ça un peu injuste de voir des bouquins de piÚtre qualité publiés comme ça sous le couvert d'un nom.

En vous souhaitant de joyeuses fĂȘtes de fin d'annĂ©e et en espĂ©rant lire enfin un livre qui me plaĂźt davantage, car lĂ  je les enchaĂźne j'avoue :x
N°26 - Déposé par Viracocha le 24/12/2021
Mon avis :

N'ayant jamais lu de roman de Christian Jacq, c'est avec cet opus des enquĂȘtes de l'inspecteur Higgins que j'ai dĂ©cidĂ© de tenter l'aventure. Me voila donc tĂ©lĂ©portĂ©e dans un vieux manoir dĂ©crĂ©pit au fin fond de l'Angleterre, oĂč la nuit de Noel s'annonce quelque peu mouvementĂ©e. En effet, ce cher Lord Rupert, propriĂ©taire des lieux dĂ©cĂ©dĂ© dix ans plus tĂŽt, a envoyĂ© un message d'outre-tombe a son viel ami Higgins pour l'informer que finalement ce n'Ă©tait peut-ĂȘtre pas la maladie qui l'avait emportĂ© mais la main d'un de ses proches, eux aussi conviĂ©s en cette soirĂ©e divine pour entendre la lecture du testament du dĂ©funt.

Qui aurait donc pu en vouloir a la vie de Lord Rupert ? Qui Ă©tait Ă  ce point a l'affĂ»t de l'hĂ©ritage du vieil homme ? Et qui donc sĂšme les cadavres derriĂšre lui en cette nuit de Nöel ? C'est ce que j'ai dĂ©couvert en parcourant les pages de ce roman quelque peu spĂ©cial donc le style a eu du mal Ă  me convaincre au dĂ©but. Si les personnages de l'inspecteur Higgins et de son second sont attachants, les autres en revanche m'ont laissĂ©e de marbre. L'histoire est bien menĂ©e mais manque Ă  mon sens de punch malgrĂ© son imbroglio de mensonges et de faux semblants a dĂ©mĂ©lĂȘr.

Quant à la fin, elle m'a semblé interminable et un peu tiré par les cheveux. En effet, les conclusions d'Higgins semblent sortir tout droit de son chapeau et lorsque vous les découvrez, vous vous apercevez bien vite que rien dans le fil de l'histoire n'aurait pu vous mettre la puce a l'oreille. Comme si l'auteur les avait décidé avant d'écrire le roman et avait oublié de semé quelques indices menant à cette résolution afin de crédibiliser son histoire.

Vous l'aurez donc compris, cette premiĂšre lecture de l'annĂ©e n'a pas Ă©tĂ© un coup de coeur loin de lĂ . Et pour ĂȘtre tout Ă  fait honnĂȘte, je n'ai pas aimĂ© ce roman.
N°25 - Déposé par mimi85600 le 05/10/2021
Un Noël pas comme les autres pour les convives de Lord Rupert car le crime rÎde dans les couloirs glacés de Lost Manor, immense et excentrique demeure sans téléphone ni électricité...

Dans ce manoir perdu au coeur de la campagne anglaise, le testament d'un vieux noble exubĂ©rant mort dans des circonstances suspectes des annĂ©es plus tĂŽt, va ĂȘtre ouvert. Mais pourquoi Higgins, ami du dĂ©funt, a-t-il Ă©tĂ© appelĂ© d'urgence pour ĂȘtre de la fĂȘte ?

En cet aprÚs-midi de Noël, la neige commençait à tomber sur Lost Manor, recouvrant peu à peu les toits de l'étrange demeure...

Dans la salle Ă  manger de Lost Manor oĂč les convives Ă©taient attablĂ©s, un chandelier fut renversĂ© sur le pudding, l'alcool prit feu et la nappe s'enflamma comme une torche. De la belle table de NoĂ«l, il ne restait bientĂŽt plus qu'un chaos d'assiettes brisĂ©es, de verres renversĂ©s et de couverts entremĂȘlĂ©s.

A la porte, apparut le majordome, un sourire figé aux lÚvres. Il avança de deux pas avant de s'effondrer, bras en croix.

Entre ses omoplates, un couteau de cuisine était planté jusqu'au manche.

Une sĂ©rie policiĂšre dans la grande tradition classique Ă©crite par Christian Jacq sous le pseudonyme de J.B. Livingstone, les dossiers secrets de Scotland Yard prĂ©sentent les enquĂȘtes de l'ex-inspecteur chef Higgins, secondĂ© par le superintendant Marlow.La sĂ©rie est apparue en 1984, aux Éditions du Rocher puis chez GĂ©rard de Villiers en format de poche. Il s'agit d'enquĂȘtes sous forme de "who'done it ?" dans la pure tradition d'Agatha Christie ou de Patricia Wentworth. Du roman policier "bon chic,bon genre".

NoĂ«l, cette fĂȘte merveilleuse et conviviale, symbole de la renaissance de la lumiĂšre, la soirĂ©e des cadeaux ! Mais pas partout. Et surtout pas Ă  Lost Manor, un chĂąteau des plus Ă©tranges isolĂ© au coeur de l'hiver, oĂč le diable a remplacĂ© le pĂšre NoĂ«l. Et qui pourrait l'identifier, sinon l'inspecteur Higgins ?

Christian Jacq nous invite donc à découvrir les passionnantes investigations d'un inspecteur de Scotland Yard hors du commun.

Cette fois, les crimes semblent parfaits. Leur résolution devra tout à la sagacité de l'inspecteur Higgins, qui saura déjouer les fausses pistes... Et nous lecteur on n'en loupe pas une miette. On se délecte de cette agréable lecture et on suit à la trace les indices laissés par l'auteur en nous mettant dans les bottes de Higgins.
N°24 - Déposé par collectifpolar le 20/05/2021
3Ăšme tome des enquĂȘtes de l'inspecteur Higgins, le livre « les trois crimes de NoĂ«l » nous emmĂšne dans un chĂąteau isolĂ© de la campagne anglaise.

Le superintendant Marlow et l'ex-inspecteur-chef Higgins arrive à Lost Manor, le soir de Noël, pour découvrir la vérité sur la mort de Lord Rupert.

Une mort vieille de dix ans.

Alors que les deux hommes visitent la demeure en compagnie du majordome, unique occupant des lieux, des invités arrivent.

Pourquoi sont-ils lĂ  en ce soir si particulier ?

L'ex-inspecteur-chef Higgins va devoir dĂ©mĂȘler le vrai du faux dans ce chĂąteau sinistre oĂč dehors une tempĂȘte de neige fait rage.

Un huis clos comme je les aime. Des personnages qui ne sont pas vraiment ce qu'ils prétendent.

Un trĂšs bon roman policier.
N°23 - Déposé par Fabrice_lireetlivres le 06/04/2021
Je me lance dans cette série avec une certaine attente ( j'aime beaucoup ce que fait Christian Jacq) et j'avais plutÎt apprécié le tome 1.

Et je me suis dit :"C'est ideal pour ma PAL de Noël" !

Certes il faut aimer cette ambiance de cosy mystery dans un Londres sans date, ce personnage atypique mais auquel on peut s'attacher par ses maniĂšres et ses tocs oĂč certains diront habitudes et les intrigues sous forme de Cluedo.

Ce roman réunit tout ça mais sur ce tome je ne me suis pas laissé transporter avec eux dans ce manoir, il m'a manqué quelque chose.

Mais ça ne m'empechera pas de continuer à découvrir les nombreux autres tomes
N°22 - Déposé par Valnev le 22/12/2020
Un manoir isolé en Angleterre, la nuit de Noël, et la présence de membres de la famille du propriétaire du manoir décédé 10 ans auparavant pour entendre la lecture (enfin!) du testament.

Bien sûr, des animosités, des mensonges, et des questions autour de la mort de cet aristocrate décédé 10 ans plus tÎt refont surface.

TrĂšs vite, un 1er meurtre, puis un 2Ăšme viennent compliquer le dĂ©roulement de cette nuit de noĂ«l qui se dĂ©roule en huit clos puisque la tempĂȘte de neige empĂȘche tout le monde de repartir.

Cette intrigue est divertissante mais sans plus.

Beaucoup de ressemblances avec les oeuvres de la reine du crime sans en avoir l'envergure.

Il manque un petit quelque chose pour vous embarquer complĂštement. ou alors, la trop grande similitude avec les romans d'Agatha Christie font perdre de l'intĂ©rĂȘt Ă  cette fiction.

Certainement un policier que j'oublierais trĂšs vite.
N°21 - Déposé par bookpass le 15/12/2020
Meurtres dans un manoir anglais, un soir de Christmas.

À cause d'un message reçu annonçant un meurtre, l'inspecteur Higgins et le superintendant Marlow se rendent dans un manoir au fond de la campagne. D'autres invitĂ©s arrivent, conviĂ©s pour la lecture du testament d'un homme mort il y a dix ans. Tous espĂšrent hĂ©riter, car le Lord Ă©tait un grand collectionneur et avait amassĂ© des trĂ©sors.

Et il neige, une tempĂȘte bloque bientĂŽt les convives dans le chĂąteau. S'il s'Ă©tait dĂ©placĂ© pour rĂ©soudre un meurtre, Higgins sera impuissant Ă  empĂȘcher que d'autres crimes se produisent dans ce huis clos hivernal. Pas facile de faire une enquĂȘte Ă  la lueur vacillante des bougies et sans aucun outil scientifique.

Bien sûr, c'est un tantinet incroyable : ce majordome fidÚle au poste dix aprÚs le décÚs du maßtre et ces morts qui sont toujours immédiates (comme s'il était facile de poignarder quelqu'un dans le dos!). C'est une lecture facile, avec en prime le décor hétéroclite du manoir qui fait voyager autour du monde.

Un Noël de plum-pudding, sans Santa Claus, mais avec la mort en cadeau.
N°20 - Déposé par bilodoh le 06/12/2020
Une intrigue presque aussi tarabiscotée que le manoir !

Depuis 25 ans que j'ai dĂ©couvert cette sĂ©rie, je ne rate pas une occasion de lire une nouvelle aventure de ce drĂŽle de duo. AprĂšs plus d'une quinzaine, et mĂȘme s'ils sont de niveau assez inĂ©gal, c'est toujours un plaisir.

Contrairement Ă  la plupart, ce volume ne commence pas Ă  The Slaughterers, mais la propriĂ©tĂ© d'Higgins, et Trafalgar son chat, seront tout de mĂȘme mentionnĂ©s.

L'ex-inspecteur Higgins, et le surintendant Scott Marlow arrivent dĂšs la premiĂšre page dans un manoir incongru perdu dans la campagne anglaise.

Ce n'est pas Marlow qui a appelé Higgins à la rescousse, mais au contraire l'ex-inspecteur qui entraßne son acolyte dans une aventure qu'il ne va pas aimer, loin de Londres et de la Reine.

Un thÚme un peu insolite puisqu'il s'agit de découvrir les dessous d'un meurtre probablement commis dix ans plus tÎt.

Mais en mĂȘme temps une intrigue trĂšs classique : un manoir isolĂ© trĂšs loin de la civilisation, coupĂ© de tout contact par la neige, sans rĂ©seau pour le tĂ©lĂ©phone portable. Un groupe d'hĂ©ritiers, tous cousins, ayant bien entendu tous quelque chose Ă  cacher.

Ce n'est pas mon Higgins préféré, parfois un peu répétitif, parfois un peu embrouillé, mais j'aime toujours autant passer un moment en compagne de cet improbable duo. L'humour dû à leur différences, Higgins tout à l'instinct, toujours partant, et Marlow qui se sent mal dÚs qu'il quitte la ville, qui voudrait bien pour une fois démontrer que c'est lui le meilleur, mais qui panique si vite. Et si sa fidÚle voiture lui refuse tout service, c'est la catastrophe.

Évidemment, le titre spoile un peu, mais ce qui importe ici ce sont plus les personnages, l'ambiance, l'humour et un peu aussi la solution !

Le manoir étant quasiment un musée de tous les voyages du propriétaire, nous faisons une belle découverte de chaque lieu. Higgins apprécie les piÚces rares, il nous guide dans l'ambiance des divers pays et civilisations.

On sent que l'auteur s'est régalé à utiliser sa grande culture pour une balade à travers le monde sans quitter Lost Manor.
N°19 - Déposé par Jangelis le 19/01/2020
Une autre enquĂȘte de l'inspecteur Higgins et cette fois-ci, le charme n'a pas opĂ©rĂ© complĂštement. Il manquait un petit quelque chose pour me faire adhĂ©rer Ă  l'intrigue.

Je crois que le principal Ă©lĂ©ment qui m'a déçue c'est l'environnement qui entoure l'intrigue. Je n'ai pas senti la mĂȘme magie qui avait opĂ©rĂ© lors du deuxiĂšme tome. Il est vrai que c'Ă©tait difficile Ă  battre puisque la Tour de Londres est un endroit avec un passĂ© trĂšs intĂ©ressant. Ici, c'Ă©tait plutĂŽt un huis clos au sein d'un manoir austĂšre et Ă©clectique.

De plus, les personnages étaient difficiles à saisir. Ils étaient non seulement désagréables et caricaturaux, mais stéréotypés. Bref, je n'ai pas du tout été charmée par leur personnalité.

Par contre, je ne peux faire autrement que d'apprécier l'inspecteur Higgins. Il me fait trop penser à Hercule Poirot. D'ailleurs, je suis incapable de faire autrement que de les comparer.

L'intrigue en elle-mĂȘme Ă©tait intĂ©ressante et comme lors des deux autres tomes, je me suis laissĂ©e prendre au jeu d'essayer de trouver le coupable. Et cette fois-ci, il y avait tellement de mensonges et mise en scĂšne que la fin m'a surprise.

Bref, c'Ă©tait un bon roman policier, mais il manquait un petit quelque chose pour ĂȘtre au mĂȘme niveau que le tome prĂ©cĂ©dent. N'empĂȘche que j'ai bien hĂąte de lire la suite des enquĂȘtes de cet inspecteur Ă  la moustache poivre et sel!
N°18 - Déposé par alapagedesuzie le 09/01/2020
l'ex inspecteur Higgins a du travail : résoudre un meurtre commis il y a dix ans...

Mais voilà qu'un autre meurtre est commis... Dans un huis clos forcé du manoir , il va devoir faire preuve de patience et interroger tous les participants de cette soirée de noël...

D'autres tentatives de meurtres font faire de ce réveillon une trÚs longue nuit qui se soldera par un 3Úme meurtre.

Une lecture faite au moment de noël.
N°17 - Déposé par Antigone07 le 05/01/2020
Aujourd'hui j'ai fini "les trois crimes de NoĂ«l "qui est le troisiĂšme livre des enquĂȘtes de l'inspecteur Higgins de Christian jacq.

Ce fĂ»t un coup de cƓur et une dĂ©couverte car je ne connaissais pas cette auteur.

◇Je l avais pris car j ai eu une coups de cƓur pour le rĂ©sumĂ© et la couverture

◇Mais aussi car c'est une enquĂȘte sur fond de noel dans un manoir anglais. Tout ce que j'aime🥰 ◇La lecture a Ă©tĂ© agrĂ©able et l'intrigue est bien menĂ©e. "Lost manor" abrite une bien Ă©trange famille autour d'un testament pour "christmas".

En effet chaque personnage a ses secrets, en effet es apparence sont plus que trompeuse derriÚre leur maniÚre de duchesse,Baron ou membre de la haute société londonienne.

De plus l'inspecteur Higgins mĂšne l'enquĂȘte avec brio et tĂ©nacitĂ©. Il donne envie de connaitre d'autre de ses enquĂȘtes. ◇Son seul dĂ©faut, il se lit trop vite et donne envie d'en lire d'autre de Christian Jacq

Résumé :

La nuit de NoĂ«l, le froid, un manoir perdu au cƓur de la vieille Angleterre. Un Ă©trange musĂ©e peuplĂ© de chefs-d'Ɠuvre rassemblĂ©s par un aristocrate excentrique, mort dix ans plus tĂŽt.

Une mort suspecte qui appelle la vengeance et en annonce d'autres, celles de ses hÎtes invités à connaßtre enfin son testament.

Parmi eux, l'ex-inspecteur-chef Higgins, ami du Lord défunt. Son cadeau de Noël ?

Trois crimes, et la mort qui rĂŽde.
N°16 - Déposé par Unlivrepoursevader le 22/12/2019
Bonjour Ă  vous Bande de Lecteurs Fous, aujourd'hui avec mon Alfred, nous sommes heureux de vous offrir une recette de NoĂ«l proposĂ© par Christian Jacq : LES TROIS CRIMES DE NOËL aux Éditions XO, que nous remercions pour l'envoi de cette rĂ©Ă©dition.

Au menu un noël comme dans la famille d'Alfred, c'est à dire une famille un peu spéciale, réunie dans un manoir, avec à la clé des crimes, des secrets, des mensonges. A vous de découvrir qui a commis le(s) meurtre(s).

Et alors mon Alfred, tu t'es senti comme à la maison avoue ! Et bien nous devons le dire une nouvelle fois l'auteur Christian Jacq, nous a étonné. Avec son roman il nous embarque direction l'Angleterre avec l'inspecteur Higgins à Lost Manor. Ce roman avait un petit goût d'Agatha Christie qui nous a vraiment plus. Des personnages haut en couleur réunis dans un hui clos, une famille qui se veut bienveillante mais qui cache jalousement ses secrets et pour découvrir la vérité rien de mieux que Scotland Yard et l'inspecteur Higgins.

Allons mon Alfred plus que quels jours avant de fĂȘter NoĂ«l et de retrouver les tiens, mais avant ça notre ressenti :

Si vous souhaitez vous régaler d'un livre digne d'un Cluedo nous vous le recommandons chaudement.
N°15 - Déposé par LesrecetteslitterairesdeMylene le 04/12/2019
Un Agatha Christie à la française !

J.B. Livingstone n'est autre que Christian Jacq, connu pour ses romans historiques en Égypte.

Les trois crimes de NoĂ«l se passent dans un manoir : les deux derniers sont perpĂ©trĂ©s le mĂȘme jour et le premier dix ans plutĂŽt jour pour jour.

Ce roman policier m'a fait penser au Dix petits nÚgres par son huis clos, un lieu dépourvu de toute a présence humaine en dehors de nos personnages.

Contrairement aux autres critiques, je n'ai pas ressenti la mise en-avant prétentieuse de l'inspecteur Higgins à la retraite. De plus, il aime les chats, ce qui m'a séduite.

Un roman plaisant à lire, qui m'a donné envie de lire les autres !
N°14 - Déposé par Nuageuse le 23/09/2019
Pour cette nouvelle enquĂȘte, l'inspecteur higgins et le super intendant Marlow se retrouvent la nuit de NoĂ«l Ă  devoir Ă©lucider un meurtre vieux de 10 ans en prĂ©sence des hĂ©ritiers. C'est alors que parmi ces derniers certains sont assassinĂ©s.

Higgins fera encore preuve d observations et de ruse pour venir Ă  bout de cette enquĂȘte.

Succulent de retrouver les enquĂȘtes « classiques » et un hommage aux dĂ©tectives Ă  la Poirot ...
N°13 - Déposé par sandraboop le 11/08/2019
Envie d'un polar qui a des ressemblances avec ceux d'Agatha Christie ?

Ces trois crimes de Noël se lisent avec facilité et plaisir mais il ne faut pas en attendre grand-chose d'autre.

L'inspecteur Higgins reçoit par la poste des pages d'un journal intime l'incitant Ă  penser qu'un crime va ĂȘtre commis durant la nuit de NoĂ«l dans un manoir anglais.

GrĂące au titre, on sait dĂ©jĂ  qu'il y aura trois meurtres (bonjour le suspense !) et pour le reste, impossible pour le lecteur de deviner qui a fait quoi, vu que l'auteur ne nous donne pas tous les indices au fur et Ă  mesure de l'enquĂȘte mais rĂ©vĂšle seulement Ă  la fin que soit-disant untel a dit ci ou qu'un autre a fait ça sans avoir pris la peine auparavant de laisser des indices pour le lecteur curieux et avide de deviner le nom du ou des coupables.

L'ambiance d'une froide nuit de Noël dans un manoir isolé est bien décrite et le tout se laisse lire avec grand plaisir, mais ça ne restera pas longtemps dans ma mémoire car le style est quelconque et les personnages sont tous antipathiques dÚs le départ.
N°12 - Déposé par LePamplemousse le 02/06/2018
Que j'ai aimĂ© cette enquĂȘte ! DerniĂšre de cette trilogie, il me tarde de dĂ©couvrir d'autres enquĂȘtes d'Higgins. Quand vous aurez lu tous vos Agatha Christie, dĂ©vorez les policiers de Christian Jacq. Tellement bien menĂ©es ! Avec Les trois crimes de NoĂ«l, vous aurez l'impression de voir une partie de Cluedo... dont les joueurs sont en danger ! Un rĂ©gal !
N°11 - Déposé par Ecrivain-lectrice le 12/04/2017
J'apprécie beaucoup les romans sur l'Egypte ancienne de Christian Jacq, mais je ne le connaissais en tant qu'auteur de romans policiers, et j'ai vraiment aimé.
J'ai dĂ©vorĂ© ces trois enquĂȘtes. On retrouve complĂštement l'atmosphĂšre des romans d'Agatha Christie. J'attends avec impatience la suite des enquĂȘtes de Sir Higgins et ses mĂ©thodes d'enquĂȘte so british mais Ă  l'ancienne... Je l'ai lu en 2013 et depuis, j'ai lu tous les suivants avec autant de plaisir.
N°10 - Déposé par Kikithalie le 11/04/2017
Il y est question d'une enquĂȘte menĂ©e par l'Inspecteur Higgins, appartenant Ă  un cycle d'ouvrages consacrĂ© Ă  ce personnage. D'ailleurs en 2012, quatre romans ont paru dans cette sĂ©rie...
Celui-ci date de 2011, et je l'ai acheté d'occasion.
Il semblait rĂ©unir les ingrĂ©dients cher Ă  Agatha Christie : un lieu clos, ici, un manoir, isolĂ© du monde ; une tempĂȘte de neige et une sĂ©rie de suspects Ă  interroger, Ă  observer... Il y avait les ingrĂ©dients mais je suis restĂ©e sur ma faim. Allant quand mĂȘme jusqu'au bout sans enthousiasme, sans impatience ... Il me reste une impression de facilitĂ© et d'ennui ...
N°9 - Déposé par Christinech le 29/06/2015
Adolescente, j'avais lu plusieurs enquĂȘtes de l'inspecteur Higgins avant de trouver que c'Ă©tait vraiment, vraiment trop rĂ©pĂ©titif. La curiositĂ© m'a amenĂ© Ă  avoir l'autre jour celui ci dans les mains et Ă  redonner une chance Ă  cette sĂ©rie, mais ce n'est dĂ©finitivement pas quelque chose que je risque de recommencer, quand tant de polars plus intĂ©ressants sont Ă©crits chaque annĂ©e.
DĂ©jĂ , Ă  l'Ă©poque, je trouvais Higgins pas si douĂ© que cela et les enquĂȘtes tirĂ©es par les cheveux. Il avait toujours un ami bien placĂ© pour lui donner les renseignements nĂ©cessaires et bien mĂȘme dans celui ci oĂč, isolĂ© par le blizzard; il ne peut utiliser cette carte, il a par miracle bien rangĂ© dans son cerveau les connaissances nĂ©cessaires et pas spĂ©cialement crĂ©dibles. Les personnages sont comme dans mon souvenir: plus une collection de petites marottes censĂ©es les distinguer les uns des autres qu'autre chose. Je suppose que c'est censĂ© les faire passer pour haut en couleur mais pour moi, ils semblent surtout creux. Et ne parlons pas du personnage asiatique, qui commence le livre discrĂštement mais se rĂ©vĂšle une horrible collection de clichĂ©s sur son continent d'origine!
Il y a tant d'autres auteurs qui se sont essayés au genre polar que j'irai désormais chercher ma moisson de cadavres ailleurs.
N°8 - Déposé par Taraxacum le 10/03/2015
NoĂ«l approche Ă  grand pas, et avec lui l'ouverture du testament d'un Lord mort il y a dix ans. Higgins est expressĂ©ment conviĂ© Ă  y assister... sans rĂ©ellement savoir pourquoi. Il embarque Marlow dans l'aventure car celui-ci a eu le malheur d'accepter son invitation Ă  ne pas passer les festivitĂ©s seul. Ce qui aurait dĂ» ĂȘtre un repas de NoĂ«l presque comme les autres se transforme alors en vĂ©ritable massacre tandis que les morts suspectes s'accumulent. Heureusement, grĂące Ă  son intelligence et sa vivacitĂ© d'esprit, Higgins parvient Ă  dĂ©mĂȘler cette Ă©trange pelote de laine.

L'ex-inspecteur Higgins fait face à un drÎle de mystÚre. Alors qu'il est dans le manoir, un assassin rÎde et frappe tour à tour les invités. Notre héros et son fidÚle compagnon prennent alors les choses en main et tentent de démasquer le tueur. Ils ne s'attendaient certainement pas à une énigme aussi épaisse et mystérieuse. En effet, tous les invités ont quelque chose à cacher, un secret bien enfoui et un mobile pour les crimes : l'héritage.

En cette nuit froide de décembre, les routes sont bloquées par la neige et les protagonistes n'ont d'autres choix que de rester dans le manoir isolé. Christian Jacq nous offre une nouvelle fois (cf tome 2) un huis-clos. Et encore une fois, c'est une réussite. La fin est à bien des égards surprenante. L'auteur a encore une fois réussi à me prendre par surprise, je m'attendais à tout, sauf à cela.

En conclusion, cette sĂ©rie est un bon cru. Les tomes se succĂšdent mais le plaisir est toujours prĂ©sent et les enquĂȘtes sont de qualitĂ©. Higgins est toujours aussi intĂ©ressant Ă  suivre et sa relation avec Marlow ne cesse d'Ă©voluer et de gagner en profondeur.
N°7 - Déposé par Lady_K le 24/09/2014
un bon roman policier qui m'a un petit peu rappeler Hercule Poirot!! mais bon dans l'ensemble ça m'a plu!!!
N°6 - Déposé par Anis0206 le 08/04/2014
TrĂšs sympathique petite parodie policiĂšre.
N°5 - Déposé par Nikoz le 27/02/2014
J'ai beaucoup aimé l'écriture et la description des lieux qui nous plonge dans une campagne anglaise hors du temps. L'inspecteur Higgins est trÚs attachant avec son amour des chats et sa vie bien rangée mais les autres personnages ont des personnalités trop embrouillées et tous ces -méli-mélo- perturbent l'intrigue qui repose trop sur la psychologie et les mensonges de personnages peu sympathiques.
N°4 - Déposé par EtrangesHistoires le 05/01/2014
TrÚs rythmé, bon divertissement, dans une ambiance un peu déjà vue, mais bien construit.
N°3 - Déposé par keke77 le 04/12/2013
Quand on rĂ©unit une belle brochettes de suspects n'ayant rien Ă  se reprocher pour rĂ©soudre une enquĂȘte sur une mort prĂ©tendument naturelle, on obtient un bien sympathique opus des EnquĂȘtes de l'inspecteur Higgins. L'auteur nous livre lĂ  un jeu de piste truffĂ© de contre-vĂ©ritĂ©s, de mensonges et de rebondissements. À lire le soir auprĂšs d'un feu de cheminĂ©e avec un pur malt 12 ans d'Ăąge...
N°2 - Déposé par Domichel le 08/11/2013
Higgins, accompagnĂ© du superintendant Marlow, se rend Ă  Lost Manor, sur l'invitation un peu particuliĂšre du dĂ©funt propriĂ©taire dont la mort dix ans plus tĂŽt pourrait ne pas avoir Ă©tĂ© naturelle. C'est lĂ , Ă  Christmas, que doit ĂȘtre lu le testament du dĂ©funt, en prĂ©sence du notaire et des membres de sa famille dont l'assassin prĂ©sumĂ©. Mais ce n'est pas la richesse que le PĂšre NoĂ«l a apportĂ© dans sa hotte, ce sont trois crimes, trois crimes de NoĂ«l.
N°1 - Déposé par Pyrah le 30/12/2012

DĂ©poser un nouveau commentaire :

Note :