La Vengeance d'Anubis : Les EnquĂȘtes de l'inspecteur Higgins [Tome 14]

La Vengeance d'Anubis

Titre original : La Vengeance d'Anubis

ƒuvre et volume : Les EnquĂȘtes de l'inspecteur Higgins - Tome 14/37

ISBN : 9782940544004

Année de parution : 2014

Edition : J. Éditions Paris

Pages : 232

Information complémentaires : inédit

Note moyenne reçue : 3.6 (pour 5 notes)

Commentaires reçus : 6Déposez votre commentaire

OĂč acheter cet ouvrage : Les enquĂȘtes de l'inspecteur Higgins - tome 14 La vengeance d'Anubis (14)

Photos : 4Ăšme de couverture

Résumé :
À Londres est organisĂ©e une exposition consacrĂ©e aux trĂ©sors de Tout-Ăąnkh-Amon. Clou du lancement : la promenade sur la Tamise d'une statue gĂ©ante d'Anubis, le dieu des morts Ă  tĂȘte de chacal.

À l'intĂ©rieur de la statue en bois est dĂ©couvert le cadavre mutilĂ© d'un homme. Qui est la victime, qui a construit la statue, quel est le mĂ©cĂšne qui a payĂ© les frais ?

En rĂ©pondant Ă  ces premiĂšres questions, Higgins doit comprendre pourquoi Anubis s'est vengĂ©, et cette enquĂȘte, frisant le surnaturel, sera l'une des plus stupĂ©fiantes de sa carriĂšre.

Commentaires sur l'ouvrage (6)

Plongeon dans la culture Ă©gyptienne!

Une enquĂȘte bien menĂ©e avec des personnages mystĂ©rieux, sympathiques ou abominables. On ne reste pas insensible Ă  ce livre de Christian Jacq qui m'a tenu en haleine jusqu'Ă  la derniĂšre page. J'aurai aimĂ© que l'histoire continue encore
N°6 - Déposé par ninou50 le 10/01/2018
Un cadavre a Ă©tĂ© retrouvĂ© Ă  l'intĂ©rieur d'une statue gĂ©ante du dieu Anubis. Statue construite Ă  l'occasion d'une exposition exceptionnelle sur l'Égypte antique. La police dispose de trĂšs peu d'indices et de pistes, c'est pourquoi le superintendant fait de nouveau appel aux talents de l'ex-inspecteur Higgins sur cette affaire dĂ©licate. Son flair, mais surtout sa perspicacitĂ©, ne seront pas de trop pour rĂ©soudre cet Ă©trange meurtre.
N°5 - Déposé par Lady_K le 13/09/2015
Oui, je sais certains esprits chagrins vont dire ou Ă©crire : Un crime a Ă©tĂ© commis et/ou un scandale menace d'Ă©clabousser la couronne britannique - Scott Marlow va chercher Higgins chez lui - Ce dernier interroge tous les suspects - Marlow s'exaspĂšre et veut arrĂȘter tout le monde - Higgins confond le coupable - L'honneur de la couronne est sauf...
D'accord, la trame est connue, mais chaque histoire est différente des autres et selon les tomes, l'histoire est inédite une fois sur deux.
N°4 - Déposé par Domichel le 06/01/2015
Ce livre fait partie de la sĂ©rie des aventures de L'inspecteur Higgins. Ce n'est donc pas le mĂȘme style que ses romans classiques.
Ici on retrouve aussi l'Egypte, mais elle est nettement moins présente. Ce livre est plus une histoire policiÚre, qui m'a rappelé un peu le style des Agatha Christie.
Sans dire que ce livre est mauvais, il ne restera pas une grande lecture pour moi. Je l'ai apprécié certes, mais en tant que divertissement. L'histoire est divertissante, mais pour moi, il a manqué quelque chose pour qu'elle soit vraiment palpitante.

Tout d'abord, ce livre est relativement court. Je m'attendais donc à certains manques dans l'histoire. En effet, les personnages sont nombreux, et qui dit livre court et personnages nombreux laisse penser personnages peu développés...
Et ici c'est un peu le cas... On apprend quelques infos sur eux mais nous n'avons pas vraiment le temps de nous attacher à eux. L'histoire passe de l'un à l'autre trÚs vite et j'ai trouvé cela un peu dommage. Pour moi l'histoire a manqué de profondeur...
L'Egypte est prĂ©sente certes. On nous parle d'Anubis et de plusieurs reliques anciennes, mais je trouve que cela aura pu ĂȘtre plus dĂ©veloppĂ©.
J'ai cependant aimé retrouver l'ambiance anglaise. A choisir, j'ai trouvé les descriptions des lieux bien plus développées que d'autres choses dans ce roman.

La fin est aussi un peu dĂ©cevante. ArrivĂ©e Ă  la derniĂšre page, je suis restĂ©e un peu sur ma faim... Comme si on ne m'avait donnĂ© qu'une fin partielle. En effet, on nous laisse supposer certaines choses mais personnellement quand je lis un roman policier, j'attends une fin entiĂšre. Ici ce n'est pas le cas, il y a bien trop de suppositions et l'histoire aurait bien mĂ©ritĂ© quelques pages de plus pour ĂȘtre finie correctement.

Ce livre reste donc divertissant mais n'est pas une grande lecture. Je dirais qu'il y a un cĂŽtĂ© roman de gare: c'est court, ça se lit vite et facilement. Il y a eu quelques scĂšnes qui m'ont Ă©mues (surtout vers la fin) et ce n'est pas un mauvais livre. Je pense qu'il est assez adaptĂ© pour ĂȘtre amenĂ© sur une plage pour une lecture sans trop de prises de tĂȘte de l'Ă©tĂ©.
N°3 - Déposé par hinahon le 14/06/2014
Je m'attendais Ă  un roman policier plongĂ© dans le mystĂšre et la croyance d'Anubis. Il n'en ai rien. A la place d'une enquĂȘte nous n'avons le droit qu'Ă  une sĂ©rie d'interrogatoires sans grand intĂ©rĂȘt, sans action, sans suspence. Ce n'est mĂȘme pas drĂŽle. Et j'ai eu parfois eu du mal Ă  trouver l'intĂ©rĂȘt des diffĂ©rents protagonistes Ă  participer Ă  ce drĂŽle d'Ă©vĂšnement qu'est le voyage d'un Anubis gĂ©ant sur la Tamise.

En prime nous avons des descriptions inutiles et barbantes. Nous avons quand mĂȘme dĂ©couvert Londres mais ce n'Ă©tait pas Ă  ce Ă  quoi je m'attendais en lisant ce livre. DĂ©coule donc une grande dĂ©ception. Sans compter la rĂ©sultion de l'enquĂȘte plus que flou et tout aussi dĂ©nouĂ© de suspence que le reste.

Néanmoins ça se lit bien et rapidement malgré que je n'ai pas accroché.
N°2 - Déposé par MarquePage le 12/06/2014
Encore une fois, Christian Jacq nous entraĂźne dans une enquĂȘte de l'Inspecteur Higgins qui tient toutes ses promesses. Suite Ă  la dĂ©couverte d'un corps dans une Ă©norme statue d'Anubis qui a traversĂ© Londres via la Tamise jusqu'au National Gallery pour cĂ©lĂ©brer l'exposition consacrĂ©e aux trĂ©sors de Tout-Ăąnkh-Amon, le superintendant Marlow dĂ©cide de mettre Higgins sur l'affaire afin de la rĂ©soudre au plus vite. Est-ce un meurtre rituel avec une offrande Ă  Anubis (le guide des morts reconnus) ou tout
N°1 - Déposé par delfina le 05/06/2014

DĂ©poser un nouveau commentaire :

Note :