L'ecole du crime : Les Enquetes de l'inspecteur Higgins [Tome 23]

  • Samedi 17 novembre 2018, Bonne fête aux « Elisabeth »
  • Recherche :

L'école du crime : Les Enquêtes de l'inspecteur Higgins [Tome 23]

L'école du crime

Titre original : L'école du crime

Œuvre et volume : Les Enquêtes de l'inspecteur Higgins - Tome 23/30

Année de parution : 2017    (ISBN 9782845639577)

Edition : XO éditions   Paris

Commentaires reçus : 5 Déposez votre commentaire

Note moyenne reçue : 3.5

Extrait : Cliquez ici pour consulter l'extrait

Où acheter cet ouvrage : Les enquêtes de l'inspecteur Higgins - tome 23 L'école du crime (23)


Résumé :

Au cœur de l’Angleterre, le directeur d’une école un peu particulière décide de prendre sa retraite et désigne son successeur. Mais son choix déplait et la contestation est sanglante… La police découvre alors cinq cadavres. Dont le sien… Pourtant, malgré cette scène macabre, personne ne peut imaginer l’abomination qui se cache dans cette paisible institution. Car, en réalité, il s’agit d’une école du crime ! Désemparé, Scotland Yard n’a qu’un recours pour identifier le génie du Mal qui a sévi : l’inspecteur Higgins, qui finira par découvrir l’ahurissante vérité.

Commentaires sur l'ouvrage (5) :

Certains romans policiers se lisent vite et bien mais quelques jours à peine après la lecture, on est incapable de se rappeler précisément le nom du coupable. C'est le cas avec ce titre de la série de l'ex-inspecteur Higgins qui va devoir découvrir qui a assassiné cinq personnes dont le directeur d'une école très particulière, puisqu'il s'agit d'une école du crime.

L'intrigue me plaisait beaucoup, et je me suis laissée porter par cette histoire pas déplaisante du tout, mais pas palpitante non plus.

J'aime quand l'auteur parsème son roman d'indices permettant au lecteur de se torturer les méninges et d'essayer de trouver le coupable avant la fin. Ici, l'auteur nous distille les infos au fur et à mesure, pas moyen donc de deviner quoi que ce soit. C'est peut-être ce qui m'a frustrée.

Au final, ce roman se lit vite car il est très court (200 pages) mais je sais que ce titre en particulier ne va pas rester dans ma mémoire très longtemps.
N°5 - Déposé par LePamplemousse le 11/09/2018
Beaucoup de plaisir, comme d'habitude finalement. J'ai apprécié le clin d'œil aux « Tontons flingueurs »
N°4 - Déposé par Ventouse le 27/08/2018
Il fallait donc que l'affaire fût d'importance extrême, pour que le grand patron du Yard en personne appelât Higgins, afin de lui demander d'intervenir d'urgence, malgré leurs différends qui avaient conduit ce dernier à quitter la police créée en 1829 par Robert Peel. Cela ne l'empêcha pas de prendre son déjeuner, méticuleusement préparé par Mary la gouvernante âgée de 70 ans depuis toujours, en compagnie de Trafalgar le siamois et de Geb le chien adopté lors d'une précédente enquête, La vengeance d'Anubis.

Effectivement, lorsqu'il arriva, c'est 5 morts qu'il découvrit dans un établissement que le chef du Yard n'hésita pas à qualifier d'École du crime. Aussitôt en présence d'une quantité d'enquêteurs, il exigea - et obtînt - d'être le seul, avec le Superintendant Marlow et néanmoins ami, habilité à mener l'enquête, assisté de Babkocks, le légiste sosie de Churchill, et Holmes le jeune génie du laboratoire central promis à un bel avenir.

Pour les habitués des enquêtes de l'inspecteur Higgins, rarement une affaire démarra aussi vite ! Dans un nouveau récit, (en opposition aux anciennes enquêtes rafraîchies), Christian Jacq nous emmène dans les secrets de la police scientifique, en compagnie de personnages hauts en couleurs, au mensonge facile et aux habitudes peu recommandables. On ne s'ennuie pas souvent en compagnie de Marlow, sanguin et toujours prompt à mettre sous les verrous son interlocuteur, et il faut la patience et le calme de l'ex-inspecteur-chef, pour équilibrer les interrogatoires. Bien entendu nos deux complices viendront à bout du mystère mais au prix de bluffs tout en finesse et de rebondissements, qui laisseront le lecteur bien incapable de trouver le vrai coupable.

Encore un bon moment de lecture !
N°3 - Déposé par Domichel le 29/03/2018
L'inspecteur Higgins est de retour et, avec plaisir, sous le vrai nom de plume de Christian Jacq.
Un pur moment de lecture, comme à chaque fois.
Une nouvelle enquête résolue avec brio par le nez du Yard.
A lire d'urgence pour les fans incontestés de l'inspecteur Higgins et du superintendant Marlow
N°2 - Déposé par Marjogch le 22/04/2017
Après avoir lu toute le série des J.B Livingstone je me suis jeté sur la nouvelle parution des Christian JACQ .... et ces crimes délicieux ... trouver ce matin le numéro 23 l'école du crime pour 2 jours de bonheur ! ..... j'ai découvert l'autre série de Christian Jacq comme "le Sphinx" et tous ses thrillers explosifs et j'ai de quoi faire .....
juste un grand merci à vous pour nous faire voyager avec tant de plaisir, handicapée depuis peu, vous me tenez compagnie avec des histoires ou l'humour est souvent de mise ! je suis de 48 , même génération que vous !
je vous adresse tous mes remerciements le plus chaleureux , en attendant le prochain livre de ce brave mais séduisant Inspecteur Higgins !
N°1 - Déposé par jacqueline Remy le 03/04/2017

Déposer un nouveau commentaire :

Nom : E-mail : (ne s'affichera pas sur le site internet)

  • (Cliquez sur une étoile pour noter l'ouvrage)