L'Assassin de la Tour de Londres : Les Enquetes de l'inspecteur Higgins [Tome 2]

  • Lundi 20 novembre 2017, Bonne fête aux « Edmond »
  • Recherche :

L'Assassin de la Tour de Londres : Les Enquêtes de l'inspecteur Higgins [Tome 2]

Titre original : L'Assassin de la Tour de Londres

Œuvre et volume : Les Enquêtes de l'inspecteur Higgins - Tome 2/26

Année de parution : 2011    (ISBN 9791090278004)

Edition : J. Éditions   Paris

Information complémentaires : réédition

Commentaires reçus : 8 Déposez votre commentaire

Note moyenne reçue : 4

Où acheter cet ouvrage : Les enquêtes de l'inspecteur Higgins - tome 2 L'assassin de la tour de Londres (02)


Résumé :

Malgré un temps exécrable, de grandes festivité se préparent pour l'investiture du gouverneur de la Tour de Londres. Poste envié, en dépit du caractère sinistre de cette ancienne prison où furent suppliciés tant d'hommes et de femmes.

Une belle cérémonie gâchée par un spectre qui brandit une tête tranchée.

Dans un labyrinthe de mensonges, comment identifier l'assassin ? Et les corbeaux de la Tour de Londres ne sont-ils pas les seuls à connaître la vérité ?

Commentaires sur l'ouvrage (8) :

J'ai été un peu moins emballée que pour la première enquête de l'inspecteur Higgins mais je dois dire que l'histoire est quand même très bien ficelée. Je regrette tout de même que cet inspecteur soit tellement intelligent et qu'il comprenne avant que… ce ne soit possible ? Franchement, sur cette enquête, j'ai pris des notes. Mais on ne pouvait pas deviner. Si ? Lisez-le et vous me direz !
N°8 - Déposé par Ecrivain-lectrice le 21/01/2017
J'étais très impatiente de lire ce tome des enquêtes de l'inspecteur Higgins car cela se passe à la Tour de Londres que j'ai juste vue de l'extérieur, mais elle m'a déjà bien impressionnée. Il faut avouer qu'elle est mystérieuse et attirante avec toute son histoire assez sanglante, ses corbeaux bien noirs qui tournent dans le ciel, ses gardes etc.

Mais j'ai été un peu déçue au départ de ma lecture et j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, trouvant Higgins très « coincé » et lent dans son début d'enquête. De plus, l'ambiance est assez noire, comme celle de la Tour de Londres, et dans ce récit toujours baignée, imprégnée du « smog » anglais, humide et froid. Toute l'enquête se déroule dans ce vase clos avec des personnages très ambigus et atypiques. Ceci dit, je vous rassure… assez vite, j'ai été prise par l'intrigue et hop j'ai suivi Higgins dans ses déambulations nocturnes et nébuleuses…

Le premier meurtre est particulièrement atroce et horrible visuellement… mais bien dans l'esprit et l'atmosphère de la Tour de Londres. Une belle décapitation à la hache !

Tous les suspects sont là, mais il est très difficile de deviner le final qui est assez étrange, il faut bien le dire mais cependant dans l'esprit des lieux et de l'intrigue… je ne vous en dirai pas plus, à vous de le découvrir.
N°7 - Déposé par Lilou08 le 19/01/2015
La cérémonie d'investiture du nouveau gouverneur est brusquement interrompue par une apparition des plus macabres. Une silhouette en haut de la tour apparaît, brandissant bien haut la tête tranchée de la femme du gouverneur. Cette affaire brûlante est étouffée avant qu'elle ne fasse grand bruit… et on appelle l'ex-inspecteur Higgins pour résoudre cette affaire des plus étranges.

Le début de l'enquête commence normalement… cela semble un peu bateau. On s'attend à une histoire prévisible, alors que l'auteur nous attend au tournant et nous offre des rebondissements tout à fait inattendus. Higgins, avec sa perspicacité habituelle, met à jour un grand nombre de mensonges et autres duperies, avant d'arriver à ce qui nous intéresse le plus : le nom de l'assassin. La petite particularité de cette enquête, c'est que tout se passe en huis-clos. Les protagonistes ne sortent pas de la tour de Londres – discrétion oblige – ce qui rajoute un peu de suspens et d'angoisse.

Petite nouveauté… Marlow a le béguin pour l'une des suspectes. Ce qui lui fait perdre un peu de son objectivité mais rajoute une petite pointe d'humour bienvenue. Et l'inspecteur Higgins non plus n'est pas en reste, car il semble totalement sous le charme de la belle restauratrice…

En conclusion, un deuxième tome plein de surprises. L'écriture de Christian Jacq est toujours aussi agréable. Le duo Higgins/Marlow marche très bien et le huis-clos est parfaitement maîtrisé.
N°6 - Déposé par Lady_K le 29/09/2014
Sympathique policier parodique.
N°5 - Déposé par Nikoz le 29/05/2014
Un sympathique moment passé avec ce personnage qui nous fait drôlement penser à Hercule Poirot. Avis aux amateurs, vous ne serez pas déçus!
N°4 - Déposé par mahire le 07/02/2014
Là encore une réédition des années 80 pour cet Assassin de la Tour de Londres. Mais quel plaisir à suivre les pistes que l'auteur nous donne à explorer. Du grand Higgins mâtiné de Poirot et l'ambiance même de la Tour de Londres nous ramène des années en arrière avec E.-P. Jacobs et La Marque Jaune. Quand en plus on a eu la chance comme moi de visiter l'endroit on s'y retrouve avec délice et terreur.
N°3 - Déposé par Domichel le 30/09/2013
Quel plaisir de retrouver l'inspecteur Higgins dans cette nouvelle enquête captivante.

Quand le corps de Lady Ann est retrouvé avec la tête tranchée lors de la cérémonie d'investiture de son mari à la Tour de Londres, la Couronne d'Angleterre décide d'envoyer Higgins enquêter auprès de Marlow pour que la vérité soit faite sans que cela ne fasse de bruit…

Higgins se retrouve face à des suspects étranges, parfois peu coopératifs ou trop lisses qui font tous partie du personnel de la Tour de Londres : le gouverneur peu attristé par la mort de sa femme, l'assistante qui a une facheuse tendance à la cleptomanie, le vieux Yeoman qui prédit que le Spectre de la Tour de Londres demande plus de sang, le médecin au comportement incompréhensible… A moins que le Spectre du monument Londonien soit le véritable assassin…

Observations, déductions sont les maîtres-mots de cette enquête à la Hercule Poirot dans un lieu mythique de Londres. Christian Jacq nous entraîne dans l'histoire de la Tour de Londres, forteresse qui protége les Joyaux de la Couronne et qui a vu passer entre ses murs Anne Boleyn (elle y sera exécutée) et Elisabeth Ière entre autres.

En résumé, Christian Jacq nous livre une enquête et un cours d'histoire passionnants.
N°2 - Déposé par delfina le 30/10/2012
La cérémonie d'investiture du nouveau gouverneur de la Tour de Londres, Lord Henry Fallowfield, a été gâchée par un “spectre” brandissant la tête coupée de l'épouse de ce dernier. Appelé à la rescousse par le superintendant Scott Marlow, l'ex-inspecteur-chef Higgins va quitter la quiétude de sa demeure pour mener l'enquête dans la sinistre Tour de Londres, au passé chargé d'exécutions et de suppliciés. Il va devoir démêler le vrai du faux dans une chasse au Spectre, assassin présumé et qui hanterait les lieux, sans se douter qu'il part à la poursuite d'une terrible vengeance.

Avec L'assassin de la Tour de Londres, Christian Jacq nous offre une deuxième aventure de l'inspecteur Higgins, dans la droite ligne des classiques du genre. On se retrouve plongé dans un huis-clos digne des plus grandes parties de Cluedo, avec des protagonistes aussi suspects les uns que les autres et des indices disséminés un peu partout. Proche des Hercule Poirot d'Agatha Christie, le lecteur ne saura que tout à la fin, au cours de la réunion de tous les suspects, quel a été le cheminement de l'inspecteur Higgins et découvrira ainsi, en même temps que les suspects, le nom du coupable.

Si la personnalité d'Higgins peut être agaçante - le fin limier qui n'a peur de rien et qui gagne toujours -, les différents protagonistes souvent proches de la caricature et une progression de l'enquête pas toujours très trépidante via des interrogatoires d'apparence anodins, c'est toujours un plaisir de retrouver la confrontation finale entre tous les suspects. Rien que pour ça, j'attribue quatre étoiles au lieu de trois.
N°1 - Déposé par Pyrah le 23/07/2012

Déposer un nouveau commentaire :

Nom : E-mail : (ne s'affichera pas sur le site internet)

  • (Cliquez sur une étoile pour noter l'ouvrage)