Higgins mène l'enquête : Les Dossiers de Scotland Yard

Higgins mène l'enquête

Titre original : Higgins mène l'enquête

Œuvre et volume : Les Dossiers de Scotland Yard

Ecrit sous le pseudonyme de : J. B. Livingstone

ISBN : 2-268-00955-6

Année de parution : 1990

Edition : Éditions du Rocher Monaco

Note moyenne reçue : 4 (pour 2 notes)

Commentaires reçus : 1Déposez votre commentaire

Photos : Autre couverture

Résumé :
Higgins connaissait tous les chemins de cette forêt épaisse du Gloucestershire où personne n'osait plus s'aventurer. Son adolescence en Orient lui avait permis de maîtriser la peur.

En approchant d'un des plus hauts chênes, que les bûcherons avaient surnommé "le juge éternel", il crut voir un étrange spectacle. Il fit quelques pas. L'ex-inspecteur Higgins n'était pas victime d'une hallucination.

À l'une des branches puissantes de l'arbre était bien accrochée une corde.

Au bout de laquelle se balançait très lentement un pendu.

Commentaires sur l'ouvrage (2)

J'aime les vieilles enquêtes de l'ex-inspecteur Higgins, celles qui ont d'abord été écrites sous le pseudonyme de J.B. Livingstone dans les années 80 -90, avant que l'auteur décide de les republier sous le nom de Christian Jacq depuis 2011.

Ces dernières sont réécrites afin de les moderniser, introduisant des ordinateurs, des portables et des techniques scientifiques de pointe dans les enquêtes.

Mais moi, ce que j'aime, ce sont les enquêtes d'origine, celles qu'Higgins résout grâce à son carnet noir et son crayon en bois. Aidé de son acolyte Scott Marlow, qui ne sert pas à grand chose la plupart du temps, si ce n'est à faire honneur à la cuisine roborative de Mary, la gouvernante d'Higgins, l'ex-inspecteur parvient toujours à connaître le nom du criminel, même lorsque l'intrigue est des plus tortueuse.

Ici, le crime a lieu à deux pas de chez lui, il trouve en effet un cadavre alors qu'il effectue sa promenade quotidienne en forêt.

Le suicide est probable mais bien entendu, la vérité est toujours plus complexe qu'on ne le croit.

Dans ce volume, on contemple un Scott Marlow qui ne fait que manger, se plaindre de ses pieds, de sa gorge ou de son estomac et tenter par tous les moyens de retourner s'installer au chaud avec si possible un bon verre d'alcool à portée de main, un bel exemple de tire au flanc !

Higgins est donc seul sur ce coup-là et l'enquête va être vraiment compliquée, tous les protagonistes semblent avoir des choses à cacher.

Une enquête comme je les aime, où seul le cerveau d'Higgins et sa manie de tout noter sur son carnet permettront de résoudre le mystère.
N°2 - Déposé par LePamplemousse le 05/11/2019
Première apparition de l'inspecteur retraité Higgins, personnage intéressant tout en flegme et classe britannique. Facture très classique mais plaisant.
N°1 - Déposé par aliquis le 16/02/2011

Déposer un nouveau commentaire :

Note :