Les Egyptiennes : portraits de femmes de l'Egypte pharaonique

  • Dimanche 23 juillet 2017, Bonne fête aux « Brigitte »
  • Recherche :

Les Égyptiennes : portraits de femmes de l'Égypte pharaonique

Titre original : Les Égyptiennes : portraits de femmes de l'Égypte pharaonique

Année de parution : 1996    (ISBN 2-262-01075-7)

Edition : Éditions Perrin   Paris

Commentaires reçus : 2 Déposez votre commentaire

Note moyenne reçue : 3.5


Résumé :

Dans tous les domaines, du spirituel au matériel, la femme de l'Egypte pharaonique fut considérée comme l'égale de l'homme. Christian JACQ nous invite à rencontrer les Egyptiennes, qu'elles soient femmes de pouvoir, comme les reines pharaons et les " grandes épouses royales ", maîtresses de maison, amoureuses, épouses, mères, femmes au travail, initiées ou prêtresses. A côté des Egyptiennes célèbres, comme la reine Isis, le pharaon Hatchepsout, Néfertiti ou Cléopâtre, l'auteur nous fait découvrir une femme vizir, des femmes scribes, des femmes d'affaires, les " Divines Adoratrices " et les musiciennes des temples. L'Egyptienne était libre de se marier avec l'homme de son choix, de divorcer avec l'assurance de toucher une pension alimentaire, de léguer et d'hériter ; sur elle reposait le bonheur de la famille. Elle pouvait être chef d'entreprise, spécialiste des finances, propriétaire terrien, administratrice de biens, ou se consacrer aux mystères révélés dans les sanctuaires. La civilisation pharaonique conféra à la femme un statut exceptionnel par rapport aux autres cultures du monde antique, statut que les sociétés modernes n'ont pas toujours égalé ; voir revivre les Egyptiennes, c'est partager une certaine idée du bonheur.

Commentaires sur l'ouvrage (2) :

Très bel ouvrage de Christian Jacq. Ce n'est pas un roman mais une découverte complète de la vie des égyptiennes de tout rang au temps des pharaons.

J'ai particulièrement la deuxième partie "Amoureuses, épouses et mères" et la troisième partie "Femmes au travail".

J'ai moins accroché aux explications mystiques et idéologiques.
N°2 - Déposé par LisonsDesLivres le 10/03/2017
dans la première partie , il est intéressant de voir à quel point les égyptiens étaient modernes en ce qui concerne les femmes . La seconde partie du livre est fastidieuse , je ne l'ai pas terminé .
N°1 - Déposé par jgcentauro le 13/02/2017

Déposer un nouveau commentaire :

Nom : E-mail : (ne s'affichera pas sur le site internet)

  • (Cliquez sur une étoile pour noter l'ouvrage)